Gilot Barcelone 100m
Fabien Gilot a réalisé la 14e marque toutes séries confondues sur 100m NL. | FABRICE COFFRINI / AFP

Mondiaux de Barcelone 2013 : Gilot qualifié in-extremis sur 100m, Meynard déjà éliminé

Publié le , modifié le

Sacré champion du monde sur 4x100m avec le relais tricolore, Fabien Gilot s'est fait une belle frayeur lors des séries du 100m NL en sortant le 14e chrono de la matinée. William Meynard, champion de France de la distance, n'a pas su relever la tête après un première journée plutôt moyenne. Auteur du 19e temps des séries, il ne pourra défendre ses chances lors des demies programmées dans la soirée.

A force de trop gérer, Fabien Gilot a failli passer à la trappe. Le Nordiste, troisième des championnats de France mi-avril à Rennes, est passé tout proche de la sortie lors des séries du 100m NL. Celui qui a reçu la lourde tâche de remplacer Yannick Agnel, qui avait annoncé qu'il ne s'alignerait pas sur cette distance il y a quelques semaines, a fait une entrée un peu lente ce mardi dans le bassin du Palau Sant Jordi. Parti dans la dernière série, celle où se trouvait Nathan Adrian et Vladimir Morozov notamment, Gilot n'a réalisé que le quatrième chrono (49"07).

Assez cependant pour frayer un chemin vers les demies. "C’est une course qui ne fait pas mal, commentait-il après sa course. Ce matin, tout le monde l’a pris dans le même état d’esprit. On connaît l’état de forme de chacun. Beaucoup n’ont pas été vite, à part Magnussen qui a voulu montrer qu’il était là. Tout le monde a franchi le tour tranquillement, mais ce soir, il faudra montrer son jeu." Exceptionnel lors du relais dimanche, le Français sait que la partie sera différente ce mardi soir. "Ce soir, ce sera une vraie course de 100m qui va partir. On verra où ça ira. Il faut essayer de convertir ce que j’ai fait en relais. De là à nager 47’4 comme en relais, il y a du boulot. C’est une course différente." Ce qui ne l'empêche pas toutefois de se projeter sur la suite : "Il y a une finale, et probablement la possibilité de se rapprocher du podium et d’une médaille."

Meynard n'était pas dans le coup

Si Gilot devrait ainsi lutter pour une médaille, la grosse déception de la matinée nous vient tout droit de William Meynard. Champion en titre de la distance à Rennes, le pensionnaire du CN de Marseille a confirmé une nouvelle fois qu’il était capable du meilleur comme du pire. Cette fois, malheureusement, c’était pour le pire. Le petit protégé de Romain Barnier n’a pu établir que la 6e marque de sa série (49"59), la 19e au général. Insuffisant pour replonger dans la soirée. Très déçu, il ne s'est pas arrêté devant la presse. Après avoir nagé les séries du relais mais n'avoir pas été retenu pour la finale, il passe décidément une semaine délicate.

Vidéo : La série de Gilot et Meynard