Camille Muffat 11082010
Camille Muffat | AFP - DANIEL MIHAILESCU

Mondiaux 2011: Muffat, prête à briller

Publié le , modifié le

Camille Muffat a estimé qu'elle avait "une carte à jouer" sur 400 m libre, sa première course dimanche à Shanghai. "C'est bien de commencer le premier jour pour se mettre directement dedans. Le 400 m le premier jour c'est une carte à jouer parce qu'on ne m'attend pas trop. On ne sait pas trop à quoi s'attendre et moi non plus d'ailleurs. Je vais faire ma course comme je sais le faire", a assuré la nageuse de 21 ans.

Muffat, qui avait encore quelques doutes sur la distance qu'elle nage sérieusement depuis le début de saison, s'est rassurée avec un bon chrono lors de l'Open de Paris fin juin (4:03.23), qui l'a propulsée deuxième performeuse mondiale de l'année. Dimanche, ses adversaires seront la tenante du titre italienne, Federica Pellegrini, et la championne olympique britannique, Rebecca Adlington.

Il y a un an, Muffat était une spécialiste du 4 nages. Besogneuse et assidue à l'entraînement, elle échouait sans cesse dans les grands rendez-vous. Après son dernier échec lors des Euros-2010, elle a choisi d'abandonner le 4 nages pour ne faire que du crawl. "Le crawl c'est plus simple. C'est plus facile. C'est plus sympa, plus marrant. J'étais allée vers le 4 nages parce que je savais tout nager, j'étais forte un peu partout. Maintenant que j'ai de la maturité, je pense que le crawl c'est ce qui me correspond vraiment", a-t-elle expliqué.

Et pour ce qui est de sa façon d'aborder la compétition, son gros problème, elle a assuré que cette fois, c'était différent. Son titre mondial sur 200 m en petit bassin l'an dernier l'a décomplexée. "Je n'arrive pas prête de la même manière, physiquement et mentalement. Là, je n'ai vraiment aucun doute. Je vais essayer de ne pas me faire une montagne des Championnats du monde. Il faut commencer à savoir gérer ça. Il est peut-être temps".

Mathieu Baratas