Gobert Fournier

Mondial 2019 de basket: les Bleus doivent être "sérieux" face à la Jordanie

Publié le , modifié le

Meilleur Français contre l'Allemagne, Evan Fournier prévient que les Bleus doivent rester "sérieux" dans leur deuxième match du Mondial de basket face à la Jordanie, leur plus faible adversaire du tournoi, mardi à Shenzhen (14h30 heure française).

"Historiquement, on sait que l'équipe de France se met souvent au niveau de ses adversaires. C'est des matches à la con parce que tu ne connais pas tes adversaires et eux vont donner leur vie. Il faut être vigilant", note l'arrière d'Orlando, auteur de 26 points dimanche.Sur le papier, les Jordaniens n'ont aucune chance d'inquiéter les Bleus. Mais les Libanais n'en avaient guère non plus lorsqu'ils s'étaient offert l'exploit de leur vie en battant la France (74-73) au Mondial-2006.

La Jordanie n'a que deux joueurs répertoriés au haut niveau: Ahmad Al-Dwairi, un pivot jordano-turc de 2,10 m qui tient un rôle mineur à Fenerbahçe sous le nom d'Ahmet Duverioglu, et l'Américain naturalisé Dar Tucker, un arrière-meneur passé par Aix-Maurienne, en ProB (2011-2012 et 2013-2014) et vainqueur du concours de dunks du All Star Game français. Les deux ont marqué les trois-quarts des points de leur équipe (34+24) lors de la courte défaite dimanche contre la République dominicaine (80-76), une performance honorable qui va inciter les Français à ne pas les prendre de haut.

Victorieux mais pas satisfaits

"On a regardé le match d'hier, on a regardé leur match de la semaine dernière contre la Grèce aussi (défaite 92-65). C'est une équipe qui tient bien et qui s'est mise en confiance. Elle s'est qualifiée pour la Coupe du monde, donc elle sait jouer au basket, elle a gagné des matches. Elle a de bons joueurs. Il faut faire attention, être sérieux et faire le boulot", dit lui aussi le capitaine Nicolas Batum, qui compte sur Rudy Gobert pour éteindre Duverioglu sous le cercle. Les Français voudront aussi corriger les points faibles du match contre l'Allemagne car, malgré la victoire (78-74), cruciale, ils n'ont pas été entièrement satisfaits de leur performance.

à voir aussi Mondial 2019 : La France se fait peur mais ne se rate pas contre l'Allemagne Mondial 2019 : La France se fait peur mais ne se rate pas contre l'Allemagne

"Ça a été une victoire à la française! On a fait des choses extraordinaires et d'autres un peu compliquées. L'intensité défensive a un peu baissé et on les a laissé jouer. Si on avait contrôlé le rebond et perdu moins de ballons, le match aurait été plié avant", estime Batum. Les Bleus auront un dernier match facile à disputer jeudi à Shenzhen contre la République dominicaine, privée de ses deux joueurs de NBA Karl-Anthony Towns et Al Horford, avant le deuxième tour de poule à Nankin, probablement contre l'Australie et la Lituanie.

AFP

Coupe du Monde de Basket