Maxime Bouet de dos 2011
Maxime Bouet | AFP

Maxime Bouet: "être un peu plus vigilant"

Publié le , modifié le

Maxime Bouet avait le sourire ce matin. Le coureur AG2R-LA Mondiale attendait patiemment Jérôme Coppel (Saur-Sojasun) pour faire un petit tour au village départ, et il a donné son impression sur cette sixième étape, disputée entre Epernay et Metz.

« Depuis deux jours, ce sont trois étapes assez faciles, a-t-il indiqué. Aujourd’hui il y a un peu plus de vent, il va falloir être un peu plus vigilant au départ. Dans le final, c’est un peu plus couvert, donc ça va. » Et lorsqu’on lui demande si il se prépare pour les rendez-vous plus importants du week-end, Bouet esquisse un léger sourire. « Je pense qu’il y a près de 180 coureurs qui se préparent pour ce week-end, et qui vont essayer de prendre l’échappée », note-t-il.

Mais le  dossard N.72 se méfie toutefois de ce genre d’étape dite de transition. « Je pense que cela ne va pas forcément être plus calme. Ce sera le même schéma qu’hier et avant-hier. Il y aura moins de place pour les échappées, car hier elle a bien failli aller au bout. A mon avis, les équipes de sprinteurs vont faire plus attention », analyse le natif de Belley. « Nous avons eu les mêmes consignes que les deux derniers jours, à savoir protéger nos leaders, protéger Sébastien Hinault », a-t-il conclu avant de partir en direction du Village départ, en compagnie de Jérôme Coppel.

Romain Bonte