Alberto Contador dans le peloton du Tour TDF 2011
Alberto Contador dans le peloton du Tour 2011 | JOEL SAGET / AFP

Mauduit : « Ca valait le coup de tenter l’aventure »

Publié le , modifié le

Tous les regards étaient tournés vers lui pendant ce Tour de France 2011. Mais Alberto Contador (Saxo Bank) n’a pas réussi à tenir son rang de triple tenant du titre. En dépit de sa fatigue post-Giro et de son affaire judiciaire encore en cours, l’Espagnol, 5e au général, a toutefois « fait face aux difficultés et donné le meilleur de lui-même chaque jour », estime son directeur sportif Philippe Mauduit.

Avec l’arrivée sur les Champs-Elysées, l’heure des bilans est arrivée. Mais chez Saxo Bank, 8e au classement par équipe, ce n’est pas ce qu’on préfère : « On va débriefer demain », se contente, dans un premier temps, de lâcher Philippe Mauduit à l’issue de l’ultime étape. Avant d’ajouter avec un sourire un peu las : « Tous les coureurs se sont battus et ont donné un beau spectacle. Ils ont donné le maximum et c’est déjà pas mal. » Peu causant donc, Philippe Mauduit tient cependant à saluer la prestation de son leader, Alberto Contador. « Ce n’est pas dans ses traits de caractère de baisser les bras, de partir et de fuir, confie-t-il. Il a fait face aux difficultés et a donné le meilleur de lui-même chaque jour. Il a eu des jours un peu sans et des bonnes journées. C’est la loi du sport. »

Contrairement à l’année passée, « el Pistolero » n’a pas affiché son meilleur niveau. Et a même connu quelques défaillances. « Le Giro a pesé lourd dans les jambes, explique Philippe Mauduit. Avant, quand il y avait deux semaines de plus pour récupérer après le Giro, c’était faisable. Maintenant c’est très compliqué. En plus, cette année, le Giro était très dur. Ca valait malgré tout le coup de tenter l’aventure. » Cette aventure, Alberto Contador a accepté de s’y lancer non pas « pour son image mais pour le sport. C’est un véritable compétiteur. »

Question compétition, le programme d’Alberto Contador n’est pas encore calé. « Il va sans doute faire deux-trois courses pour meubler la fin de saison », note Philippe Mauduit. Inutile de l’attendre sur la Vuelta, « ce ne serait franchement pas raisonnable ». La Clasica San Sebastian ? « On prendra la décision lundi matin. » Quoi qu’il en soit, le principal intéressé s’est déclaré « ravi de sa saison ». « Même si je n'ai pas gagné, cela a été un très beau Tour. (…) J'ai vécu comme une très grande satisfaction personnelle toute l'affection que m'ont témoignée les spectateurs. »

Isabelle Trancoën