Paul Henri Mathieu cri de rage 052012
La rage de Paul-Henri Mathieu | PATRICK KOVARIK / AFP

Mathieu pour un autre exploit ?

Publié le , modifié le

Deux jours après son exploit retentissant face à John Isner, Paul-Henri Mathieu est de retour sur les courts de la Porte d'Auteuil pour son 3e tour face à l'Espagnol Marcel Granollers (N.20). PHM ne sera pas le seul Français en lice car Richard Gasquet et Julien Benneteau seront aussi sur le pont. Le Biterrois rencontre Haas. Mission compliquée pour Benneteau opposé à Tipsarevic.

5h41 dans les jambes, ça ne s'efface pas d'un coup de baguette magique. Surtout quand on revient de très loin avec un physique encore précaire.  261e mondial, Paul-Henri Mathieu revient d'un break de quinze mois après une opération du genou. Comment va-t-il récupérer de son match marathon, c'est la grande question.  Jeudi il préférait ne pas s'avancer, en révélant qu'il s'était aussi fracturé un orteil il y a quatre jours et avait un gros hématome. "Mais j'ai connu pire! Je ne vais pas me plaindre", avait-il ajouté. Mathieu aura pourtant besoin de toutes ses forces face à l'Espagnol Marcel Granollers, terrien typique. Seule motif d'espoir, la tête de série N.20 n'a terminé son 2e tour que vendredi au terme d'un match en cinq sets.

Mathieu  n'est pas le seul Français à avoir démontré son courage et sa vaillance. Benneteau a aussi surpris son monde en se hissant au troisième tour, sans la moindre préparation. En se fracturant le coude à Monte-Carlo à la mi-avril, il pensait voir s'envoler Roland-Garros. Mais il a refusé de renoncer et l'évolution favorable de sa blessure lui a finalement permis de s'aligner à Paris. Après son deuxième tour parfaitement géré contre le Russe Dmitry Tursunov (6-4, 6-4, 6-4), Benneteau a reconnu qu'il commençait à rouler sur la jante. "Je sens que le réservoir est bien moins rempli qu'au début du tournoi", a-t-il avoué. Il aura pourtant besoin de toute son énergie face au Serbe Janko Tipsarevic (N.8), lequel a battu Jérémy Chardy au tour précédent, et est généralement un redoutable combattant.

Le plus confiant est sans conteste Richard Gasquet (N.17) . Sur une pente ascendante le Français arrive au troisième tour avec quelques certitudes dans son jeu. Si son physique a été un peu entamé dans la confrontation avec le Bulgare Grigor Dimitrov, il est loin d'être à la rue et aura l'avantage face au vétéran allemand Tommy Haas. L'ex-N.2 mondial aujourd'hui 112e, passé par les qualifications, représente une belle opportunité pour Gasquet d'atteindre les huitièmes de finale, comme en 2011. Parmi les autres matches du jour, il faudra surveiller l'état de santé du Britannique Andy Murray, opposé au Colombien Santiago Giraldo. Le N.4 mondial s'en est sorti miraculeusement au deuxième tour, malgré un dos bloqué. Mais il n'ira pas bien loin si son état ne s'améliore pas. Le sextuple tenant du titre Rafael Nadal devrait poursuivre son petit bonhomme de chemin, contre l'Argentin Eduardo Schwank.

Chez les filles, Maria Sharapova sera déjà de retour après son deuxième tour disputé vendredi. Avec seulement deux jeux concédés en deux matches, la Russe s'annonce comme l'épouvantail du tableau et sera favorite contre la Chinoise Shuai Peng. En ouverture du Chatrier, Petra Kvitova (N.4) veut poursuivre sa route face à la Russe Nina Bratchikova. Un adversaire largement à la portée de la Tchèque. Enfin, Li Na continuera de défendre son titre. La Chinoise est opposée à l'Américiane Cristina McHale.