Matches truqués en Italie : un point de pénalité requis contre Naples, 9 mois contre Cannavaro

Publié le

Un point de pénalité contre Naples et neuf mois de suspension contre son capitaine Paolo Cannavaro ont été requis lundi par le procureur de la Fédération italienne de football (FIGC) dans le cadre du procès sportif du scandale des matches truqués pour les paris ("Calcioscommesse"). La décision est attendue pour jeudi ou vendredi à Rome. Le procureur a également demandé qu'une amende de 100.000 euros soit infligée au club de Naples.

Jerome Carrere