Pascal Martinot Lagarde
Pascal Martinot-Lagarde sur 60m haies | AFP - Adrian Dennis

Martinot-Lagarde en 1/2 du 60m haies

Publié le , modifié le

Les Français Pascal Martinot-Lagarde et Garfield Darien se sont qualifiés pour les demi-finales du 60m haies qui auront lieu dimanche après-midi lors des championnats du Monde en salle de Sopot (en Pologne). De son côté, Eloyse Lesueur a assuré sa qualification pour la finale de la longueur.

Les hurdleurs passent sans forcer les séries

Martinot-Lagarde, détenteur avant le rendez-vous polonais du meilleur chrono mondial de la saison en 7.45, a aisément remporté sa série en 7 sec 56/100e, nullement gêné par la chute dans le couloir adjacent du Portugais Rasul Dabo. "Ca s'est bien passé, je me suis fait une petite frayeur au départ parce que j'avais le doigt posé sur la ligne et j'entendais les juges parler de ma  ligne. Mon temps de réaction du coup n'a pas été bon, mais l'important n'était pas de claquer un chrono", a commenté Martinot-Lagarde, venu en Pologne pour être champion du monde.

Darien a lui pris la 2e place d'une autre série, dans le même chrono que Martinot-Lagarde (7.56). "Je suis satisfait, il fallait courir propre et ne pas en mettre plus que ça. Demain ce sera une autre histoire, il faudra aller chercher un petit record  perso (actuellement de 7.53)", a-t-il estimé. Les demi-finales du 60 m haies sont programmées dimanche à 15h45, avant la  finale à 18h20.

Lesueur fait le "boulot"

Pas de problème non plus pour la sauteuse en longueur Eloyse Lesueur. La Française de 25 ans a passé sans trop de problème les qualifications. La Française a bondi à 6,63 m à son 3e essai, améliorant de quelques centimètres son 2e essai à 6,59 m qui lui aurait aussi permis de franchir le cap des qualifications. Lesueur prend au final la 4e place des qualifications, derrière la Serbe  Ivana Spanovic (6,77 m), la Russe Darya Klishina (6,76 m) et la Britannique  Shara Proctor (6,69 m). "C'est nickel, je n'ai pas eu besoin de faire plus", s'est réjouie la  championne d'Europe de la discipline, en salle comme en plein air.

Fraser-Pryce toujours impressionnante

Sur 60m plat, les Jamaïcaines Shelly-Ann Fraser-Pryce et Veronica Campbell-Brown ont évité l'écueil des séries pour rejoindre les demi-finales du 60 m. Fraser-Pryce, la Bolt au féminin avec notamment un triplé lors des derniers Mondiaux de Moscou (100, 200 et 4x100 m), n'a eu besoin que de la moitié de sa course pour prendre ses distances avec ses concurrentes. Elle s'impose en 7 sec 12/100e, à deux centièmes seulement de son meilleur  chrono de la saison.

Vidéo: La série de Pascal Martinot-Lagarde

Gilles Gaillard