Marion Bartoli
Marion Bartoli, seule française éligible pour les JO par son classement est en conflit avec la Fédération | AFP - Kenzo Tribouillard

Marion Bartoli éliminée dès le 2e tour

Publié le , modifié le

La Française Marion Bartoli, pourtant demi-finaliste à Roland-Garros l'an dernier, a été éliminée dès le deuxième tour cette année par la Croate Petra Martic 6-2, 3-6, 6-3.

La N.1 française, en manque de repères depuis le début de l'année sur terre battue, n'a jamais pu retrouver ses sensations de l'an passé face à la 50e mondiale. Martic, 21 ans, atteint pour la première fois le troisième tour d'un tournoi du Grand Chelem. Elle n'avait encore jamais battu une joueuse du Top 10.

Peu en confiance sur terre battue, où elle n'avait remporté qu'un match avant d'aborder Roland-Garros, Bartoli, 27 ans, n'a pas su se dépêtrer du problème posé par la Croate, qui a joué crânement sa chance. La tête de série N.8 a été perturbée par la tactique de la Croate qui s'est évertuée à ne pas mettre de rythme dans l'échange, ce que la Française n'aime pas particulièrement. 

Service catastrophique pour la Française

La Française a également souffert le martyre sur son service (14 doubles fautes), et a commis à la fois plus d'erreurs et réussi moins de coups gagnants que son adversaire. Bartoli a un peu retrouvé son jeu et son énergie au deuxième set, mais n'a pu poursuivre son effort. Martic a breaké d'entrée dans le troisième set. Bartoli a répliqué aussitôt en revenant à 2-2, mais ses soucis au service sont revenus au grand "galop". Elle a concédé le sixième jeu en faisant deux doubles fautes, et n'a pu refaire son retard.

"J'ai fait de mon mieux pour être prête physiquement, mentalement et au niveau de mon jeu. C'est difficile. L'an dernier, tout s'était mis en place seulement à Strasbourg. J'espérais faire la même chose cette année, mais ça n'a pas marché. J'ai fait de mon mieux, mais elle a mieux joué et il faut l'en féliciter", a indiqué la Française qui devrait perdre quelques places au classement WTA à l'issue de Roland-Garros.

Gilles Gaillard