Marc Sergeant Lotto-Belisol
Le manager de Lotto-Belisol Marc Sergeant | PHOTOPQR/L'EST REPUBLICAIN TEAMSHOOT

Marc Sergeant : « J’espère que les Sky vont nous aider »

Publié le , modifié le

Confiant dans les capacités de son sprinteur Andre Greipel, le directeur sportif de Lotto-Belisol Marc Sergeant cherche surtout des alliés pour rouler jusqu’au sprint.

Comment va André Greipel ?
Marc Sergeant:  Il est dans une forme optimale. Ce n’est pas parce qu’il a été deuxième il y a deux jours qu’on va désespérer. J’espère qu’il aura une nouvelle chance aujourd’hui mais on verra.

Deuxième pour quelques centimètres à Tournai, que faut-il changer pour battre Cavendish ?
MS: Lundi, le problème était Cavendish avait été emmené par un coureur d’Orica Greenedge. Il faisait ça pour Goss mais il avait Cavendish dans la roue et le Britannique en a profité à 100 %. Sans ça, le classement aurait pu être différent. Cavendish est là et il faut compter sur lui. 

Le vent peut-il changer la course ?
MS: En principe oui mais pour l’instant il n’y a rien au départ d’Abbeville. On nous annonce un vent contre au début après on va tourner à gauche sur le littoral et il faudra être vigilant à ce moment là. Ce qui m’inquiète, ce sont les 217 km. Kittel est malade et sans les Argos-Shimano, ça fait une équipe en moins pour rouler sur les échappés. J’espère que les Sky vont nous donner un coup de main car, même s’ils doivent protéger Wiggins, ils ont Cavendish.