Benjamin Malaty
Benjamin Malaty | AFP-Bertrand Langlois

Malaty a rendez-vous avec le marathon

Publié le , modifié le

Benjamin Malaty représente la seule chance française dans le marathon des Mondiaux. S'il ne peut espérer jouer les premiers rôles, il veut au moins terminer à une place honorable pour son premier marathon de niveau mondial.

Benjamin Malaty a effectué sa préparation en plusieurs étapes afin d'atteindre son pic de forme pour ces Mondiaux. Il s'est aligné sur plusieurs courses, sur des 5000 m et 10.000 m et bien sûr au marathon de Paris. A Moscou, il découvre pour la première fois le marathon dans une grande compétition. Il va tenter de tirer son épingle d'un jeu qui pourrait se dérouler sous la chaleur. Il aura à faire face évidemment aux spécialistes africains qui sont les grands favoris d'une épreuve, où l'aspect tactique aura son importance. 

A 27 ans, après des débuts difficiles, il s'est nourri de ses échecs qui ont forgé son caractère renforcé sa motivation. Ce samedi à Moscou, il ne vient pas simplement pour faire de la figuration. Il veut voir les résultats des efforts qu'il a consentis et se fixe un objectif: "j’espère terminer dans le top 20 de ce marathon. Un objectif à la fois ambitieux et modéré. Je verrai durant la course quelle tactique adopter et quel rythme suivre, en fonction des conditions, mais je ne pense pas partir sur des bases aussi élevées que 2 h 11/2 h 12’. J’essayerai d’aller chercher tous ceux qui souffriront, en espérant de ne pas trop souffrir moi-même."

Vidéo: l'arrivée de Benjamin Malaty au marathon de Moscou

Christian Grégoire