Nicolas Mahut
Nicolas Mahut | MIGUEL MEDINA / AFP

Mahut et Teixeira rendent les armes

Publié le , modifié le

Les deux Français Nicolas Mahut et Maxime Teixeira se sont inclinés au 1er tour de Roland-Garros. L'Angevin n'a pu tenir la cadence face au Serbe Janko Tipsarevic (6-2, 7-6, 6-1). Plus accroché, le match entre le Rochelais et Lukasz Kubot a abouti à la même conclusion (6-4, 5-7, 7-6, 6-2).

Pour Nicolas Mahut, le rideau est peut-être tombé une dernière fois sur Roland-Garros. Souvent blessé, l'Angevin de 31 ans pourrait avoir frappé ses dernières balles aux Internationaux de France. Mais attention tout de même à ne pas enterrer celui qui avait fait vibrer le public français l'an passé Porte d'Auteuil en atteignant le 3e tour. Contre Roger Federer, le disciple de Thierry Ascione avait même pris un set avant de tomber avec les honneurs. Opposé au 12e joueur mondial Janko Tipsarevic, il n'a même pas réussi pareille performance. Dépassé dans la manche inaugurale, Mahut s'est toutefois accroché, poussant son adversaire au tie-break. Le Tricolore, 178e mondial, ne s'est jamais relevé après l'avoir perdu pour lâcher le dernier set (6-1). Peu en réussite sur terre battue cette saison avec des éliminations dès ses entrées en lice aux Masters 1000 de Madrid et Monte-Carlo, la tête de série numéro 8 aura fort à faire contre le terrien Fernando Verdasco.

Teixeira, moins bien qu'en 2011

Qualifié pour la deuxième fois dans le tableau principal des Internationaux de France, Maxime Teixeira n'aura cette fois pas passé un tour. Tombeur de son compatriote Vincent Millot avant de connaître son heure de gloire en baissant pavillon devant Roger Federer au 2e tour en 2011. Confronté au Polonais Lukasz Kubot, 107e au classement ATP, le Rochelais n'a pu décrocher qu'un set. Battu sur le fil au 1er et au 2e (6-4, 7-5), Teixeira, issu des qualifications est revenu dans le match (7-6). Trop faible au service, il n'est finalement pas parvenu à surmonter les 21 balles de break offertes à son adversaire. Le Rochelais perd l'occasion de croiser le fer avec son compatriote Benoît Paire au prochain tour. Tombeur de Baghdatis, l'Avignonnais ne devrait pas avoir trop de mal à prendre l'ascendant sur Kubot. 

Jerome Carrere