Mondiaux de Tachkent: Noumonvi se savait capable de faire quelque chose

Mondiaux de Tachkent: Noumonvi se savait capable de faire quelque chose

Publié le , modifié le

Mélonin Noumonvi qui a décroché vendredi à Tachkent (Ouzbékistan), un titre mondial en lutte gréco-romaine (-85kg), a expliqué à l'AFP que son "objectif était de mettre beaucoup de rythme dans ses matches".

Quelle a été votre tactique dans cette finale remportée (3-0) face à Saman Tehmasebi?
MÉLONIN NOUMONVI: "Au derniers Mondiaux, à Budapest en 2013, il avait été médaillé d'argent donc je savais que c'était un gros client ! Je suis rentré dans cette finale assez sereinement. Mon objectif était de mettre du rythme et de faire valoir mes points forts, c'est à dire la lutte debout. Avec mon entraîneur on savait un peu ce qu'il pouvait faire. Notamment debout où il n'était pas trop dangereux. Il fallait être hyper actif pour éviter le passage au sol. Malgré tout, une fois au sol je l'ai fatigué pour qu'il ne puisse pas réussir ses  prises car il fait de bons arrachés et j'ai tenu !! Psychologiquement c'est dur !! Je me disais 'je suis en train de le faire, je suis en train de le faire' ! "
   
Les tours précédents s'étaient bien passés pour vous alors que l'équipe de France avait peiné jusqu'à présent ?
M.N: "Il est vrai que mes collègues n'ont pas eu trop de chance. On avait donc envie de bien faire. Je me sentais bien. J'avais fait de bons tours, je savais que j'allais faire un truc. Juste pendant les 1/8e cela a été assez chaud et très physique avec ce lutteur suédois que je ne connaissais pas (Kristofer Johansson, qui termine au pied du podium)."
   
Vous avez souffert pour descendre de catégorie. Vous allez pouvoir reprendre quelques kilos maintenant !
M.N: "Oui. Cela a été difficile de perdre dix kilos mais je vais m'accorder une petite coupe de champagne ce soir ! On fêtera ça lundi à mon retour en France. Je suis très heureux, c'est la consécration de 24 ans de travail et de compétitions et je pense déjà à Rio 2016. Je suis resté deux fois en bas du podium aux JO donc Rio est déjà en ligne de mire et certainement dans cette catégorie des 85 kg qui m'a tant réussi."

AFP