Zelimkhan Khadjiev
Zelimkhan Khadjiev (en rouge) lors des championnats d'Europe en 2018. | AFP

Dopage : le lutteur français Zelimkhan Khadjiev contrôlé positif

Publié le , modifié le

D'après Le Parisien, le lutteur français Zelimkhan Khadjiev, qualifié pour les JO 2020 à Tokyo, a été contrôlé positif lors des championnats du monde en septembre dernier à Noursoultan, au Kazakhstan. Une information confirmée par la Fédération française de lutte.

C'est une information qui nous vient du Parisien jeudi : le lutteur français Zelimkhan Khadjiev aurait été contrôlé positif lors des championnats du monde en septembre dernier à Noursoultan, au Kazakhstan. Khadjiev y avait décroché la médaille de bronze dans la catégorie des moins de 74 kg.

Toujours selon Le Parisien, la Fédération française de lutte en a été avertie le 13 décembre dernier par la Fédération internationale, soit il y a une semaine. " Après vérifications auprès de notre médecin des équipes de France, des entraîneurs et de l'athlète, il s'avère effectif qu'une prise de médicament a été faite en dehors de notre surveillance, dans un cadre personnel", a expliqué Alain Bertholom, le président de la Fédération française de lutte dans un courrier adressé à la ministre des Sports Roxana Maracineanu, que Le Parisien a pu consulter.

Une utilisation à des fin "antalgiques"

La réponse ne s'est pas faite attendre du côté de la Fédération française de lutte. Dans un communiqué, Alain Bertholom a tenté de clarifier l'affaire en précisant que Khadjiev avait "validé la prise d'un produit à des fins uniquement antalgiques, sans savoir qu'il pouvait avoir un effet négatif en cas de contrôle". 

Il faudra attendre l'analyse de l'échantillon B pour décider si le lutteur français de 25 ans, champion du monde junior en 2014, a bien eu recours au dopage. Après l'incroyable affaire Claude-Boxberger, c'est un autre dossier de dopage qui pourrait secouer le sport français à l'aube d'une année olympique.

France tv sport francetvsport