Lutte Jeux Olympiques
Le CIO avait décidé de retirer la lutte d'ici les Jeux de 2020. | AFP - YURI CORTEZ

Champion olympique, il rend sa médaille d'or

Publié le , modifié le

Champion olympique de lutte lors des Jeux de Sidney en 2000, le Russe Sagid Murtazaliev a décidé de rendre sa médaille d'or afin de protester contre la recommandation du CIO. Cette dernière vise à exclure la discipline du programme pour les JO 2020.

Craignant que la suppression de la lutte des Jeux Olympiques n'entraîne un manque d'attrait pour les jeunes et une disparition progressive de la discipline, Sagid Murtazaliev a décidé d'agir. Il a donc rendu sa médaille d'or et adressé une lettre au président du Comité International Olympique, Jacques Rogge. 

"Cette décision fut très difficile à prendre", écrit-il, "mais après une longue réflexion, j'ai décidé de suivre la même démarche que le président de la Fédération bulgare Valentin Yordanov". Ce dernier, sacré en 1996, avait récemment renoncé à sa médaille d'or lui aussi pour protester contre l'exclusion de la lutte. 

La validation définitive du programme olympique de 2020 se fera en septembre. D'ici là, la lutte se trouve en concurrence avec sept autres disciplines : le squash, l'escalade, le karaté, le wushu, le baseball/softball, le wakeboard et les sports de roller. Seule l'une d'entre elles sera repêchée par le CIO.