Laurent Jalabert

Résurrection dorée

En ce 3 juillet 1995, à l’issue de la deuxième étape du Tour de France, Laurent Jalabert affiche un sourire éclatant: il vient d’endosser le maillot jaune. Tout juste un an plus tôt, le coureur de la Once était pourtant victime d’une très violente chute à Armentières. Le Mazamétain évoque cet épisode marquant et la place qu’a eu ce maillot jaune dans sa carrière.

"Le jaune, c’est la lumière dans le Tour"
  • Laurent Jalabert sur le Tour de France

  • 11 participations
  • 4 jours en jaune
  • 4 victoires d’étape

  • Meilleur classement final
    4e en 1995
MENU