Eddy Merckx

L'aube du règne

Nous sommes le 29 juin 1969, lors de la deuxième journée du Tour de France et l'ère d'un très grand champion vient de débuter. Après un passage dans sa commune de Woluwe-Saint-Pierre, Merckx endosse le maillot jaune et devient insatiable. Il maîtrise le Tourmalet, s'offre une échappée de 120 km en jaune et creuse un écart (abyssal) sur ses rivaux. Il est "le Cannibale".

"Le maillot jaune, c’est le plus beau"
  • Eddy Merckx sur le Tour de France

  • 7 participations
  • 111 jours en jaune
  • 34 victoires d’étape

  • Meilleur classement final
    1er en 1969, 1970, 1971, 1972 et 1974
MENU