Lokoli stoppé aux portes de l'exploit

Lokoli stoppé aux portes de l'exploit

Publié le , modifié le

Après avoir mené deux sets à zéro et manqué deux balles de match la veille, Laurent Lokoli s'est incliné ce mercredi face à Steve Johnson, 64e mondial, en cinq sets (4-6, 6-7, 7-6, 6-3, 6-3) et 3h57 de jeu. Issu des qualifications, le Français a failli réussir l'une des plus belles sensations de ce début de tournoi à Roland-Garros. Le match avait été interrompu par la nuit à 3-1 pour l'Américain dans le cinquième set : Lokoli n'a pas réussi à renverser la tendance et est le dernier éliminé du premier tour.

Dans une ambiance de stade de foot que la nuit n’a pas réussi à altérer, Laurent Lokoli était arrivé sur le court numéro 7 avec la conviction de pouvoir renverser la tendance. Poussé à bout physiquement la veille, il était sur le point de craquer quand l’arbitre avait décidé de repousser la fin du duel au lendemain.

Les chants corses n'ont pas suffi

Ce mercredi après-midi, sous la grisaille parisienne, Eugénie Bouchard avait à peine salué le public, après sa victoire en trois sets contre Julia Georges, que déjà, le public chantait à tue-tête pour soutenir son chouchou. Mais Lokoli n’a pas su puiser dans les chants corses ("Tutt'inseme!") l’énergie nécessaire pour renverser la tendance.

Lui qui avait été à une petite balle de l’exploit, la veille, avait en effet vu l’Américain revenir comme un bombe dans les troisième et quatrième manches, profitant des nombreuses fautes du Bastiais pour arracher un cinquième set. Mené 3-1, Lokoli a pourtant bien entamé son "second match" en remportant d’entrée son jeu de service, dans son style aérien et agressif.

Johnson intouchable

Mais le Tricolore, malgré le soutien du virage corse et d’un public tout dévoué à sa cause, n’a pas su totalement se libérer sur le service de l’Américain. Ce dernier, aussi imperturbable que lors qu’il a sauvé deux balles de match mardi soir, a parfaitement géré ce cinquième set : 100% des points gagnés sur son premier service (7/7), 100% à la volée (4/4), et 3 petites fautes seulement (contre 9 pour Lokoli).

C’est la fin d’une belle aventure pour le jeune français de 19 ans, 406e mondial. Sorti au bord des larmes sous une standing ovation bien méritée, Lokoli quitte son premier Roland-Garros forcément grandi… même s’il aurait bien continué la fête un tour de plus. Nous aussi. 

Vidéo : L'élimination de Lokoli

Gaétan Scherrer @GaetanScherrer