Li Shixin
Le Chinois Shixin Li | AFP - JAVIER SORIANO

Li sacré, Rosset échoue au 6e rang

Publié le , modifié le

Grâce à deux derniers plongeons exceptionnels, primés par les deux meilleures notes du concours (86.70 et 87.45), le Chinois Shixin Li a conservé son titre de champion du monde, sur le plongeoir à 1m, à Barcelone. Il devance, avec 460.95 points, l'Ukrainien Illya Kvasha (434.30) et le Mexicain Alejandro Chavez (431.55). Deuxième lors des éliminatoires, le Français Matthieu Rosset a pris la 6e place du concours.

Au lendemain de l'affront subi avec la 3e place des Chinois dans le 10m synchronisé dont ils étaient les triples tenants du titre, la Chine a repris son règne habituel sur le plongeoir. C'est Shixin Li qui s'est chargé de remettre son pays en haut de l'affiche, en remportant l'épreuve au plongeoir de 1m A la lutte avec l'Ukrainien Illya Kvasha, il a sorti deux plongeons déterminants, lors de ses deux derniers essais, bénéficiant des notes de 86.70 points et de 87.45 points. Des notes inatteignables pour ses rivaux. En fait, son compatriote Sun Zhiyi, qui finit 4e, a été l'homme qui s'est approché le plus de son niveau sur un saut, avec un "modeste" 81.60 points. A bonne distance donc.

Bien sûr, cette victoire ne vas pas effacer la défaite d'hier pour une Chine qui n'avait laissé aucun titre lui échapper lors des Mondiaux-2011 à Shanghaï, en plongeon. Champion d'Europe aux 3m en 2012 et en bronze sur 1m, Matthieu Rosset s'était donné les moyens de créer un exploit. Deuxième des éliminatoires à cinq centièmes de Shixin Li, il n'a pas tenu la montée en puissance des meilleurs, finissant en 6e position avec un total de 409.45 points, soit à peine mieux qu'aux éliminatoires (404.95pts). Mais pour décrocher son premier podium mondial, il devait faire beaucoup mieux. Le terrible 49.5 points de son cinquième plongeon lui a enlevé toutes ses chances.

Vidéo: le dernier plongeon du français Rosset

 

 

Vidéo: la médaille d'or au chinois Li