Li Na n'y arrive plus à Paris

Li Na n'y arrive plus à Paris

Publié le , modifié le

Au terme d'un match interrompu par la pluie, la Chinoise Li Na, victorieuse de Roland-Garros en 2011, a été battue jeudi 5-7, 6-3, 6-2 dès le deuxième tour par l'Américaine Bethanie Mattek-Sands. Tête de série n°6, Li Na avait déjà été prématurément éliminée l'an passé, dès les huitièmes de finale du tournoi.

Li, tête de série N.6, a été complètement perturbée par une interruption due à la pluie, alors qu'elle avait remporté le premier set et était menée 4-3. Elle a été breakée dès le retour sur le court et a concédé sept jeux d'affilée pour être menée 5-0 au troisième set. "Si je savais ce qui s'était passé, je n'aurai pas perdu sept jeux de suite. C'était difficile aujourd'hui, il y a eu deux interruptions. Mais c'était pareil pour nous deux et ce n'est pas pour ça que j'ai perdu", a déclaré Li Na, devenue en 2011 la première Asiatique à remporter un tournoi du Grand Chelem. 

Mattek-Sands renaît de ses cendres

A l’occasion de ces Internationaux de France, c’est la première fois cette saison que Bethanie Mattek-Sands intègre directement le tableau final d’un tournoi. Il faut dire qu’elle pointait seulement à la 205e place mondiale en février dernier ! Une chute au classement mondial due en partie à des blessures à la hanche gauche et au pied, ainsi qu’au dos, la saison dernière. Mais depuis trois mois, malgré des passages obligés par les qualifications, ou encore grâce à des wild-cards, la blonde Américaine a réussi de jolies performances : une finale à Kuala Lumpur, une demi-finale à Stuttgart et un huitième de finale à Charleston, avec à la clé une jolie victoire sur sa compatriote Sloane Stephens, alors classée 16e. Elle a ainsi réintégré le Top 100, atteignant cette semaine la 67e place mondiale.

Cette joueuse originaire de Rochester (Minnesota), aux Etats-Unis, court toujours après un premier titre sur le circuit. Elle a disputé et perdu quatre finales depuis le début de sa carrière : à Québec en 2008 et 2010, à Hobart en 2011 et donc à Kuala Lumpur en 2013. Bethanie Mattek-Sands est également une solide joueuse de double : elle totalise douze titres en double dames, et a également remporté le double mixte à l’Open d’Australie en 2011, aux côtés du Roumain Horia Tecau.

Gilles Gaillard