Aubert 2010 slalom
Sandrine Aubert | AFP - Joe Klamar

Levi - victoire de l'Autrichienne Marlies Schild

Publié le , modifié le

L'Autrichienne Marlies Schild a remporté en 1 min 52 sec 84/100 le premier slalom de la Coupe du monde dames 2010/2011, samedi à Levi, devant l'Allemande Maria Riesch, à 3/100, et la Finlandaise Tanja Poutiainen, à 34/100. Côté français, le bilan n'est pas terrible. Sandrine Aubert a chuté, Anémone Marmottan (14e) et la Niçoise Nastasia Noens (21e) font mieux.

Sandrine Aubert, une des favorites du slalom de Levi, comptant pour la Coupe du monde féminine de ski alpin, a encore échoué samedi sur la "piste noire" de la station finlandaise, éliminée en 1re manche par une faute de carre à l'entrée du mur. "Rien à voir avec l'an dernier (non qualifiée pour la seconde manche) où j'avais la trouille. Aujourd'hui, c'est une faute d'engagement", a expliqué la Dauphinoise. "C'est dommage car j'étais bien sur le plat qui n'est pas mon point fort. Ce n'est pas pour ça qu'il faut remettre tout en question", a ajouté la jeune femme, qui s'entraîne désormais dans une structure privée.
"Le ski est là. Mais il y a un peu d'appréhension sur cette piste", a ajouté l'ancien slalomeur Sébastien Amiez, désormais consultant d'Aubert. Comme en 2009, les slalomeuses françaises ont été à la peine pour le premier slalom de la saison. Seules Anémone Marmottan (21e avec le dossard 46) et la Niçoise Nastasia Noens (28e) ont été admises en seconde manche pour terminer respectivement 14e et 21e.

Au cours de la première manche, l'Allemande Maria Riesch, temps scratch de la manche, déjà vainqueur dans le cercle arctique en 2004 et 2009, a devancé, en 56 sec 13/100, sa jeune compatriote Katharina Dürr et l'Autrichienne Nicole Hosp, de 58 et 74/100.Mais la championne olympique et du monde de la spécialité, également détentrice du petit globe de cristal de slalom depuis deux saisons, n'a pas su capitalisé son avance. Alors que la Bavaroise s'élançait avec 8 dixièmes d'avance sur l'Autrichienne Marlies Schild, son dossard numéro 1 de la seconde manche l'a pénalisé en raison d'un brouillard persistant qui a réduit la visibilité. Au final, elle termine à 3 centièmes de la gagnante de jour.L'Autrichienne Marlies Schild est  redevenue la reine du slalom en remportant sa 24e  victoire en Coupe du monde de ski alpin et la 22e dans sa discipline de  prédilection après une grave blessure (double fracture tibia-péroné) en octobre 2008.  Certes, la skieuse de Saalfelden avait remporté trois slaloms de Coupe du  monde la saison dernière et décroché l'argent aux JO, mais pour elle c'était  "une année de transition".  Le podium, de très belle facture, a été complété par la Finlandaise Tanja  Poutiainen, une valeur sûre de la spécialité, d'autant plus heureuse qu'elle est  quasiment à domicile à Levi. Reconvertie au football, en milieu offensif, durant l'été, Poutiainen se  voit bien continuer sur cette double voie quelques années encore.

Les réactions
Marlies Schild (AUT, 1re): "J'avais  déjà connu de très bons moments ici en gagnant en 2006. L'an dernier, revenant  de blessure, j'avais terminé 6e. Alors, oui, j'aime Levi. En première manche,  j'étais nerveuse. A l'issue de la seconde, je pensais être sur le podium mais  non pas gagner car Maria (Riesch) avait beaucoup d'avance. Je suis d'autant plus  heureuse que Bernadette (sa soeur cadette, 17e) aussi a bien couru. C'est un bon  début de saison pour nous deux. C'est drôle d'avoir une soeur dans la même  équipe et je suis contente quand elle me demande des conseils. J'ai bénéficié de  bonnes conditions de préparation. Maintenant c'est difficile de savoir si je  pourrai reprendre ma doomination d'il y a quelques années. Je vais m'entraîner  pour le slalom géant la semaine prochaine à Aspen et je verrai si je prends le  départ".
      
Maria Riesch (GER, 2e): "La première manche a été vraiment excellente, en  particulier sur le plat. Dans le mur, j'ai continué à attaquer même si j'ai  commis des fautes. Sur le second parcours, la partie initiale s'est encore bien  déroulée, cette portion c'est parfait pour mon style. Mais je me suis peut-être  un peu trop retenue dans le mur. Non, je ne suis pas surprise par la force  d'ensemble de l'équipe allemande. Ca confirme les belles choses de la saison  dernière. Il n'y a pas de secret technique, seulement une addition de talents".    
      
Tanja Poutiaien (FIN, 3e): "C'est vraiment spécial de monter sur le podium  ici, quasiment chez moi. Bien sûr, j'étais nerveuse car je ressentais l'attente  du public, de mes supporters. Maintenant nous sommes de plus en plus nombreuses  dans l'équipe, avec des jeunes qui promettent et je me dis que j'ai peut-être  aidé à leur vocation". 

Classsement
1. Marlies Schild (AUT) 1:52.84 (56.94 + 55.90)
2. Maria Riesch (GER) 1:52.87 (56.13 + 56.74)
3. Tanja Poutiainen (FIN) 1:53.18 (56.88 + 56.30)
4. Susanne Riesch (GER) 1:53 .58 (57.50 + 56.08)
5. Nicole Hosp (AUT) 1:53.68 (56.87 + 56.81)
6. Lindsey Vonn (USA) 1:53.79 (57.05 + 56.74)
7. Sarka Zahrobska (CZE) 1:53.83 (57.29 + 56.54)
8. Michaela Kirchgasser (AUT) 1:54.03 (57.55 + 56.48)
9. Tina Maze (SLO) 1:54.30 (57.18 + 57.12)
10. Fanny Chmelar (GER) 1:54.77 (57.88 + 56.89)

Les Françaises
Anemone Marmottan est 14e en 1:54.92 (58.15 + 56.77)
Nastasia Noens est 21e en 1:55.77 (58.56 + 57.21)
Principales non qualifiées pour la seconde manche: Marion Bertrand et Tessa Worley
N'ont pas terminé la 1re manche: Sandrine Aubert
Disqualifiée dans la 1re manche: Anne-Sophie Barthet

Mathieu Baratas