Samantha Stosur
Neuf jeux de perdus en deux matchs. Samantha Stosur déroule à Roland-Garros | AFP - PATRICK KOVARIK

Les têtes à la fête

Publié le , modifié le

Pas de souci pour les favorites de la quinzaine. Victoria Azarenka (N.1) a rectifié le tir après un premier tour difficile en disposant de l’Allemande Dinah Pfizenmaier 6-1, 6-1 en 55 minutes. L’Australienne Samantha Stosur (N .6) a disposé sans problème d'Irina Falconi 6-1, 6-4 en 1h03. C'est fini pour Venus Williams.

Azarenka, le retour de la patronne

Elle avait connu une grosse chaleur. Elle a remis les pendules à l’heure. Après un premier tour face à l’Italienne Alberta Brianti, Victoria Azarenka n’a pas trainé en route. Fini les sets semés en route. La numéro 1 mondiale s’est économisée en disposant sèchement de sa rivale du jour, l’Allemande Dinah Pfizenmaier 6-1, 6-1. 55 minutes de jeu seulement. Un bon décrassage. Et de quoi se rassurer : "Occuper la place de numéro 1 est assez difficile. Tout le monde veut vous battre. Tout le monde veut vous déloger de cette place." Au prochain tour, elle rencontrera la Canadienne Aleksandra Wozniack, victorieuse de la Chinoise Jie Zheng (N.31) 6-2, 6-4.

Stosur, l’épouvantail du tableau

De part sa tête de série numéro 6, Samantha Stosur fait partie des potentielles championnes du tournoi. Sa finale de 2010 a confirmé son affection pour la terre battue. Depuis, elle s’est imposée à l’US Open 2011 et est entrée dans le club assez confidentielle des détenteurs de grand chelem. De quoi en faire l’épouvantail du tableau ? Oui et non. Sa préparation sur terre n’a pas été très convaincante. Une demie à Charleston, un quart à Madrid. Qu’importe, l’Aussie est prête à en découdre à la Porte d’Auteuil. Au 2e tour, elle a dominé sans problème l’Américaine Irina Falconi 6-1, 6-4 en 1h03. Certes, modeste, 112e joueuse mondial. En deux tours, Stosur n'a cédé que neuf jeux, c'est dire si son jeu est en place. En 16e de finale, elle rencontrera Chanelle Scheepers ou Nadia Petrova.

Del Potro pas au meilleur de sa forme

Juan Martin Del Potro, l'un des challengers du tournoi, a avoué que l'état de son genou gauche était "une constante préoccupation", mais a assuré que l'évolution était "positive" après sa qualification pour le 3e tour. "Ca me préoccupe en permanence. Sur le court j'essaie de ne pas y penser. Et en dehors je poursuis les soins et je fais tout ce qu'il faut pour être prêt", a déclaré l'Argentin après sa victoire sur Roger-Vasselin 6-7, 7-6, 6-4, 6-4. Del Potro traîne une douleur au genou depuis plusieurs semaines et, si elle ne l'empêche pas de jouer, elle l'handicape clairement dans ses déplacements. Le N.9 mondial affrontera au prochain tour Marin Cilic, un "joueur dangereux qui possède un jeu similaire au mien".
Ferrero laisse Nadal et Federer orphelins

Ferrero laisse Nadal et Federer orphelins

Juan Carlos Ferrero, l’un des trois anciens vainqueurs du tournoi en lice lors de cette édition 2012, a été éliminée dès le deuxième tour par le Croate Marin Cilic, tête de série numéro 21, en trois manches, 7-6(7/4), 6-2, 6-3. L’Espagnol, vainqueur en 2003 (contre le Néerlandais Martin Verkerk), éliminé, il ne reste plus que deux anciens vainqueurs en course, Rafael Nadal (titré de 2005 à 2008 et depuis 2010) et Roger Federer (sacré en 2009).

Les soeurs Williams aux stands

Agnieszka Radwanska (N.3) a dominé sans difficulté l'aînée des soeurs Williams 6-2, 6-3 au deuxième tour des Internationaux de France. Au prochain tour, elle rencontrera la Russe Svetlana Kuznetsova. C'en est donc fini des soeurs Williams dans le tableau de Roland-Garros après l'élimination au premier tour de Serena Williams contre Virginie Razzano.