Perez Dortona, Lacourt, Gilot et Stravius
Giacomo Perez Dortona, Camille Lacourt, Fabien Gilot et Jérémy Stravius à la sortie des séries du 4x100 4 nages | AFP - JAVIER SORIANO

Les relayeurs français se donnent une chance de médaille

Publié le , modifié le

L'équipe de France va jouer sa carte jusqu'au bout dans ces Mondiaux. En décidant d'aligner Stravius (papillon) et Lacourt (dos) sur le relais 4x100m 4 nages, le staff tricolore a pris le risque de fatiguer en séries les deux finalistes du 50 dos. Mais avec Fabien Gilot et Giacomo Perez Dortona, ils ont qualifié le relais pour la finale. Ce soir, ils devront donc nager leur finale du 50 dos à 18h02, puis la finale du relais à 19h31. Un sacré pari.

Avec six médailles au compteur, l'équipe de France est loin du total de dix visés par ses dirigeants. En décidant de placer en séries du relais 4x100m 4 nages Camille Lacourt et Jérémy Stravius, ils se sont donnés toutes les chances d'accéder à la finale. Mais ils ont peut-être hypothéqué les espoirs de victoire des deux hommes lors de la finale du 50m dos. Pourr ceette ultime journée des Mondiaux, les deux hommes doivent ainsi disputer deux finales, en 1h30. Certes, le 50 dos n'est pas l'épreuve la plus fatigante, mais après une semaine très éprouvante pour l'Amiénois et alors que le Marseillais reconnaissait qu'il ne parvenait pas à relancer après 50m sur le 100m, c'est un pari osé.

"Je pense qu'on a fait le bon choix", disait Jérémy Stravius, aligné sur papillon, lui le plus polyvalent de tous. "C'est une autre nage. La transition n'est pas évidente car je n'ai pas vraiment travaillé cette nage depuis le début de la semaine et même avant. Mais j'ai d'assez bonnes sensations." Devancée par les Etats-Unis, la Russie et l'Australie, la France a réalisé le 4e temps des séries. Sans trop forcer, mais avec ses forces vives. "On sait que ça va être très serré, que ça va se jouer à rien. On va prendre plus de risques ce soir pour aller chercher la médaille." Attention, pour en avoir trop pris, le relais féminin a été disqualifié en séries.

Vidéo: la qualification du relais en série ce dimanche matin