Un nageur français contrôlé positif privé de Jeux paralympiques

Publié le , modifié le

Le nageur français Hayri Simsek ne participera pas aux Jeux paralympiques de Londres, à la fin du mois, après un contrôle positif à un produit diurétique en juin, a annoncé samedi la Fédération française handisport (FFH).

Suspendu à titre provisoire, le nageur de 30 ans, "a reconnu immédiatement  les faits", a précisé la fédération dans un communiqué.  "Suite à un contrôle antidopage, réalisé sous l'égide de l'Agence Francaise  de Lutte contre le Dopage (AFLD), le 23 juin 2012 à Schiltigheim, lors des  Championnats de France de Natation Handisport", l'échantillon de Hayri Simsek  "a révélé un résultat d'analyse anormal, aux motifs de présence d'agents  diurétiques (hydrochlothiazide)".

"L'athlète a reçu une notification de suspension à titre provisoire, dans  l'attente de la décision de l'organe disciplinaire", précise la Fédération. "Cette suspension provisoire interdit par conséquent à l'athlète de  participer aux prochains Jeux Paralympiques de Londres" qui se dérouleront du  29 août au 9 septembre, dit encore la FFH, qui rappelle que "les athlètes  paralympiques sont soumis aux mêmes dispositifs de contrôle antidopage que les  sportifs de haut-niveau olympiques". 

Hayri Simsek est militaire au sein de l'Armée de Terre, selon la FFH. La délégation française était initialement composée de 164 athlètes, dont  dix guides valides, et espère entrer dans le "top 10" des nations lors des Jeux.

Victor Patenôtre