Maracana Rio cérémonie de clôture
Le Maracana lors de la cérémonie de clôture des jeux Olympiques. | OKAN OZER / ANADOLU AGENCY

Rio fait grise mine à l'aube des Paralympiques

Publié le , modifié le

A quelques heures de la cérémonie d'ouverture des jeux Paralympiques, Rio de Janeiro est prête à accueillir le plus grand évènement au monde mettant à l'honneur les sportifs handicapés. Mais les crises politique et économique qui continuent à sévir dans le pays, noircissent le tableau.

Emmenés par le nageur syrien Ibrahim Al Hussein, membre de la première équipe de réfugiés paralympique, plus de 4.300 athlètes de 161 nations participeront à une grande parade au son de la musique brésilienne (23h15 heure française). La cérémonie, conçue par le designer Fred Gelli, l'écrivain Marcelo Rubens Paiva et l'artiste Vik Muniz, aura pour thème "Chaque corps a un coeur". Elle mettra "l'accent sur la condition humaine, les sentiments, les difficultés, la solidarité et l'amour", selon les organisateurs.

Les Paralympiques plombés par les crises

Derrière la fête, les nuages s'accumulent au-dessus de Rio. Le problème est d'abord financier : les JO ont coûté très cher et les faibles ventes de billets et le manque de sponsors pour les Paralympiques ont achevé de plomber les comptes du comité organisateur de Rio-2016. Du côté purement sportif, l'exclusion de la Russie, deuxième au tableau des nations en 2012 et éclaboussée par un scandale de dopage, met aussi en avant un problème éthique.

Voir aussi : Les Jeux Paralympiques à suivre sur France Télévisions

Au-delà, le Brésil subit de plein fouet une crise conjoncturelle, à la fois économique et politique, qui a conduit à la destitution controversée de leur présidente de gauche Dilma Rousseff la semaine dernière. Elle a été remplacée par son ex vice-président de centre-droit devenu rival, le tout aussi impopulaire Michel Temer, qui participera à la cérémonie d'ouverture où il risque d'essuyer la même bronca qu'à celle des JO.

A ce climat déjà délétère, s'ajoute une grève des employés de banque et des manifestations des salariés de la compagnie municipale des eau pour protester contre un projet de privatisation. Si le Maracana sera à la fête ce soir, l'ambiance risque d'être beaucoup plus morose dans le reste du pays.

La cérémonie d'ouverture des jeux Paralympiques est à suivre sur Francetvsport et sur France 2 à partir de 22h35.

AFP