Ibrahim Al Hussein
Ibrahim Al Husein avait porté la flamme dans un camp de réfugiés à Athènes en avril dernier | GIORGOS GEORGIOU / NURPHOTO

Rio 2016 - L'équipe des réfugiés formée par un Iranien et un Syrien

Publié le , modifié le

Comme cela avait été le cas aux Jeux Olympiques, une équipe de réfugiés concourra aux Jeux Paralympiques qui se tiendront du 7 au 18 septembre.

Un nageur syrien et un lanceur de disque iranien qui ont fui leur pays en guerre forment la première équipe de réfugiés handicapés de l'histoire, à l'occasion des jeux Paralympiques de Rio, ont annoncé vendredi les organisateurs. Ibrahim Al Hussein, 27 ans, qui a perdu une jambe à la suite d'un tir de roquette en Syrie, nagera sur 50 m et 100 m nage libre aux Jeux qui auront lieu du 7 au 18 septembre.
Le nageur avait porté la flamme olympique en avril dernier quand elle était de passage dans un camp de réfugiés en Grèce, son pays d'accueil. Shahrad Nasajpour, un Iranien ayant une infirmité motrice cérébrale, a demandé l'asile aux Etats-Unis. Il fera partie des quelque 4 300 athlètes participant aux Jeux Paralympiques de Rio.

AFP