Paralympiques 2018 : Les Tricolores comptent faire mieux qu’à Sotchi

Paralympiques 2018 : Les Tricolores comptent faire mieux qu’à Sotchi

Publié le

Ils ne seront que douze athlètes français et trois guides à participer aux Jeux paralympiques de PeyongChang, de ce samedi au 18 mars. Deux semaines après les 15 médailles ramenées des JO, la délégation française tentera de ramener de nouvelles breloques. L’objectif sera de faire mieux que les 12 médailles d’il y a quatre ans.

Parmi les plus grandes chances de podium, Marie Brochet est sans doute l’athlète que l’on attend le plus. Il faut dire qu’il y a quatre ans, elle avait remporté pas moins de quatre médailles d’or à elle toute seule dans les épreuves de ski alpin. Désignée porte-drapeau de ces JO, la jeune femme de 24 ans qui souffre d’une malformation de l’avant-bras gauche espère conserver ses titres en slalom géant, super géant, super combiné et descente (dont l’épreuve se déroule dès samedi).

"C'est une équipe plus jeune, beaucoup d'athlètes vont vivre leur premiers Jeux. Elle est riche, pleine de personnalités différentes ce qui fait une équipe plus forte qu'à Sotchi », a-t-elle assuré. Il est vrai que cette délégation ne manque pas de jeunes talents. A seulement 17 ans, Arthur Bauchet participera à ses premiers Paralympiques. Souffrant d’une paraparésie spastique (atteinte aux membres inférieurs), le champion du monde du géant et du slalom debout vise la plus haute marche du podium dans ces disciplines.

De 17 à 41 ans

Mais les moins jeunes auront aussi leur chance de  décrocher une médaille, à l’instar de Frédéric François. Après avoir raté de peu les podiums du Super G et du géant à Sotchi (5e à chaque fois), l’athlète de 41 ans aura à cœur de prendre sa revanche, d’autant qu’il a remporté le globe de cristal du slalom assis.

Cécile Hernandez et Maxime Montagionni peuvent également faire figure de médaillables. Argentée en snowboard cross debout il y a quatre ans, Hernandez entend cette fois décrocher le titre. Quant à Montagionni, il se place parmi les grands favoris en snowboard cross et en banked slalom. En biathlon, les projecteurs seront notamment braqués vers Anthony Chalençon, Thomas Clarion et Benjamin Daviet. Les Français tenteront de faire mieux que les 12 médailles ramenées de Sotchi (5 en or, 3 en argent et 4 en bronze).

francetv sport @francetvsport