Michaël Jeremiasz : "Ce virus peut toucher n'importe qui"

Publié le , modifié le

Auteur·e : Fabien Lévêque
Michaël Jeremiasz Paralympiques
Michaël Jeremiasz aux jeux Paralympiques. | CPSF 2016-Pervillé-F

Retrouvez l’offre
france tv sport sur

Contaminé par le Covid-19 il y a quelques jours, Michaël Jeremiasz a bien voulu revenir sur cet épisode pour TLS. Médaillé à quatre reprises aux Jeux paralympiques (dont un titre en double), l'ancien N.1 mondial de tennis en fauteuil roulant a par ailleurs évoqué l'annulation de Wimbledon et le report des Jeux paralympiques de Tokyo.

Où vous trouvez vous en ce moment ?
Michaël Jeremiasz :
"Je suis au nord de Londres, à côté d’Alexandra Palace. Je n’ai qu’une hâte c’est de ressortir avec ma femme et mon fils."

Vous avez été touché par le Covid-19, ça va mieux ?
MJ :
"Oui, j’ai attrapé le coronavirus, il y a une dizaine de jours. J’ai eu une perte du goût et de l’odorat. Je m’en suis rendu compte en mangeant un plat épicé. Je rajoutais de la harissa, mais je ne sentais rien, j’ai même mangé la cuillère qui trempait dans le pot ! À ce moment, je me suis dit que mes sens s’étaient volatilisés."

Vous avez vaincu le coronavirus, quel message voulez-vous faire passer ?
MJ : "Ce virus peut toucher n’importe qui. Ce qui me trouble, ce sont les jeunes qui pensent être immunisés face au Covid-19 et qui ne respectent pas le confinement ! Si vous ne le faites pas pour vous, faites le au moins pour les autres qui sont plus vulnérables que vous."

Quel est votre quotidien pendant le confinement ?
MJ : "Je fais des essais de maillots de bain pour cet été, et pas n’importe lesquels ! J’ai craqué en arborant le mankini du personnage de Borat (rire)."

Ce n’est pas l’effet coronavirus ?
MJ : "Si ! Au moment où j’ai posté la photo, j’avais les premiers symptômes."

Mis à part les maillots de bain façon Borat, faites-vous du sport ?
MJ : "Je préparais un Iron man que je devais courir le 12 juillet, je me préparais depuis 5 mois, entre les régimes et les entraînements, j’étais vraiment affûté. Voire plus que quand j’étais sportif de haut niveau !"

à voir aussi Tokyo 2020 : Les athlètes paralympiques tout aussi bouleversés par le report Tokyo 2020 : Les athlètes paralympiques tout aussi bouleversés par le report

Vous avez été porte-drapeau à Rio en 2016, ressentez-vous que les athlètes handisport sont oubliés en ce moment ?
MJ : "L’annonce des nouvelles dates des Jeux olympiques et paralympiques ont été annoncées. Tout le monde parlait des Jeux olympiques et personne n’évoquait les Jeux paralympiques ! Arnaud Assoumani a poussé un coup de gueule et il a bien raison. On ne vous lâchera jamais. Mais c’est un véritable combat, on demande une plus juste représentation de ce que sont les Jeux paralympiques et les athlètes aujourd’hui."

Comment avez-vous réagi à l’annulation du tournoi de Wimbledon ?
MJ : "Cela montre la réalité de ce qui se passe dans le monde ! Ça n’a pas de sens d’organiser des compétitions sportives internationales où on est censé accueillir le monde entier ! Le fait qu’il soit annulé est un cataclysme dans le monde du tennis, on parle d’un grand chelem qui est mythique. C’est un véritable choc."

Avez-vous un message à faire passer ?
MJ : "Prenez soin de vous et surtout des autres, réalisez au moins une bonne action par jour, relayez des initiatives solidaires sur vos réseaux sociaux et posez vous la question du monde dans lequel vous voudrez vivre après tout ça."

Fabien Lévêque FabLeveque

Les Jeux Paralympiques