La France joue la chaise vide à Sotchi

La France joue la chaise vide à Sotchi

Publié le , modifié le

En signe de protestation contre la présence militaire russe en Crimée, la France a décidé de n'envoyer aucun ministre lors des Jeux Paralympiques de Sotchi, qui s'ouvrent aujourd'hui. "Qu'il y ait des ministres français là-bas, cela aurait été très inopportun", a déclaré Laurent Fabius, ministre des Affaires étrangères sur France Info. La ministre française déléguée aux Personnes handicapées, Marie-Arlette Carlotti, avait dit mercredi envisager de ne pas y aller.

"Nous prenons une attitude qui me paraît très raisonnable", a poursuivi M.  Fabius. "C'est-à-dire qu'il n'est pas question de pénaliser les athlètes. Ils ont travaillé dans des conditions très difficiles pour être présents là-bas.  Ils ont travaillé pendant des mois et des mois. il est normal qu'ils puissent  concourir", a souligné M. Fabius. 

Les Etats-Unis, la Norvège ont aussi renoncé à envoyer des délégations  officielles à l'ouverture des jeux Paralympiques d'hiver. Le Premier ministre  britannique, David Cameron, avait également annoncé dimanche que son  gouvernement boycotterait ces jeux.

AFP