Jeux Paralympiques - Marie Bochet porte-drapeau de la délégation française à Pyeongchang

Jeux Paralympiques - Marie Bochet porte-drapeau de la délégation française à Pyeongchang

Publié le , modifié le

Quadruple médaille d'or paralympique aux Jeux de Sotchi en 2014, la skieuse Marie Bochet, âgée de 23 ans, a été désignée comme porte-drapeau de la délégation française aux prochains Jeux Paralympiques d'hiver de Pyeongchang. Après ceux de Vancouver en 2010, et ceux de Sotchi en 2014, ce seront ses troisièmes Jeux. Elle fait d'ores et déjà partie des 7 athlètes sélectionnés à J-100 de l'ouverture de ces Jeux.

Elle n'a que 23 ans, mais déjà un palmarès impressionnant. 15 médailles d'or aux championnats du monde, 4 Globes de Cristal de Coupe du monde, 4 titres olympiques à Sotchi, Marie Bochet est l'une des grandes figures du sport olympique français. Ce n'est donc pas un hasard qu'elle a été désignée porte-drapeau de la délégation française pour les prochains Jeux paralympiques de Pyeongchang. Née à Chambéry en 1994 avec une agénésie de l'avant-bras gauche, c'est elle qui portera donc les couleurs de l'équipe de France lors de la cérémonie d'ouverture, qui aura lieu dans 100 jours.

La skieuse fait ainsi partie d'un club très fermé de sept athlètes français, qui ont déjà leur billet pour la Corée en février prochain. En ski alpin, Arthur Bauchet, son homonyme, champion du monde en slalom et slalom géant lors des Mondiaux 2017 de Tarvisio et vice-champion du monde en super-G, a également son ticket. Idem pour les snowboardeurs Cécile Hernandez (vice-championne olympique de cross à Sotchi en 2014, double vice-championne du monde 2017 en cross et en slalom) et Maxime Montaggioni (champion du monde de slalom et vice-champion du monde de cross en 2017). Le plus gros contingent, pour le moment, concerne le ski nordique avec Thomas Clarion (champion du monde 2015 et 2017 en relais sur 4x2.5km en ski de fond, en bronze à Sotchi sur le relais 4x2.5km et sur 10km), Benjamin Daviet, coéquipier en relais de ski de fond, comme Anthony Chalençon.

Thierry Tazé-Bernard @thierrytaze