Stéphane Houdet
Stéphane Houdet lors du tournoi paralympique de Londres | AFP - PAUL ELLIS

Houdet et Jeremiasz bronzés en double

Publié le , modifié le

La France a gagné deux médailles supplémentaires en tennis de table vendredi aux jeux Paralympiques de Londres, ainsi qu'une médaille de bronze en double en tennis et le bronze en cyclisme sur route, portant son total à 38 médailles.

Jean-Philippe Robin, Florien Merrien et Yann Guilhem (classe 3) ont  remporté la petite finale face aux Sud-Coréens (3-1). Ils étaient tenants du  titre. En classes 1,2, Vincent Boury, Stéphane Molliens et Fabien Lamirault se  sont inclinés en finale face aux Slovaques (0-3). A Pékin en 2008, l'équipe de France de tennis de table avait ramené 12  médailles, dont 4 en or (3 argent, 5 bronze). Cette année, le compteur est pour  le moment à sept médailles, dont trois en argent et quatre en bronze.

En tennis, il n'y a pas eu de suspense. Battus par les Suédois Olsson-Vickstrom en demi-finale, Michael Jeremiasz et Stéphane Houdet n'ont pas donné le moindre espoir à Robin Ammerlaan et Ronald Vink. Quarante-deux minutes de match, pas un jeu laissé en route, voilà comment le duo français a conquis la médaille de bronze. En argent en 2004, en or en 2008 (avec déjà Houdet), Jeremiasz, ancien N.1 mondial, complète sa panoplie de médailles paralympiques, lui qui avait déjà eu le bronze mais en simple, à Athènes en 2004. Battu en quarts de finale du tournoi de simple ici, il sera forcément le premier soutien de Stéphane Houdet, samedi. Car ce dernier s'est qualifié pour la finale, et tentera de se parer d'or.

C'est aussi l'objectif de Frédéric Cattaneo et Nicolas Peifer. Les deux hommes disputent cet après-midi la finale du double contre les Suédois Stefan Olsson et Peter Vikstrom. S'ils s'imposent, cette discipline restera donc la "propriété" française, quatre ans après le sacre de Houdet-Jeremiasz à Pékin.

AFP