paralympics
Des travailleurs handicapés mentaux du Pas-de-Calais ont fabriqué des "chaussettes antiglisse" pour équiper les fauteuils roulants des athlètes paralympiques. | ALEKSANDR KONDRATUK / RIA NOVOSTI

Des handicapés mentaux innovent

Publié le , modifié le

Des travailleurs handicapés mentaux du Pas-de-Calais ont fabriqué des "chaussettes antiglisse", inventées dans le Nord, pour équiper les fauteuils roulants des athlètes paralympiques français en partance pour Sotchi, a-t-on appris vendredi auprès d'ERDF, qui a financé cette innovation.

C'est en discutant avec une collègue handicapée, gênée par la neige lors de ses déplacements en fauteuil roulant, que Valérie Tordeur, salariée d'ERDF dans le Nord, a eu l'idée d'adapter au fauteuil de sa collègue les chaussettes à neige déjà existantes pour les voitures.

La couture des prototypes successifs a été confiée aux travailleurs handicapés mentaux de l'Etablissement et service d'aide par le travail (ESAT) de Dainville, dans le Pas-de-Calais, a expliqué Valérie Tordeur à l'AFP. "Entre temps, cette collègue, Emmanuelle Assmann, a été élue présidente du Comité paralympique française", a poursuivi Mme Tordeur, qui a ainsi décidé d'équiper le fauteuil de Mme Assmann et des quatre athlètes français en fauteuil en partance pour les jeux paralympiques, trois skieurs alpins et un skieur nordique. 

"Fabriquer le produit en masse"

ERDF, employeur de Mme Tordeur, a accepté de financer la fabrication de son invention. Les "chaussettes", fabriquées en tissu adhérent et maintenues autour des pneus des fauteuils grâce à des scratchs, doivent permettre aux athlètes de se mouvoir plus facilement dans la neige en marge des épreuves auxquelles ils participent. ERDF a décidé de ne pas déposer de brevet. Des entreprises pourront ainsi
reprendre la fabrication "sans rien payer", a expliqué Mme Tordeur, pour qui "l'idée, c'est que ces handicapés puissent accéder à ce produit quand il sera fabriqué en masse".

La onzième édition des Jeux paralympiques d'hiver aura lieu du 7 au 16 mars. Pendant neuf jours, près de 1.650 athlètes venus de plus de 45 pays s'affronteront dans cinq disciplines (ski alpin, ski de fond, biathlon, hockey
sur luge et curling en fauteuil) pour se partager 72 médailles d'or.

Jean Charbon