100m : Pistorius craint la concurrence

Publié le , modifié le

Le Sud-Africain Oscar Pistorius, premier double amputé à avoir participé à des jeux Olympiques il y a trois semaines à Londres, estime difficile de conserver son titre du 100 m aux Jeux Paralympiques qui débutent mercredi car il juge l'épreuve très ouverte.

Pistorius a ainsi été "plus qu'impressionné" par le Britannique Jonnie  Peacock, qui a abaissé en juin dernier le record du monde de la ligne droite à  10 sec 85. "C'est une forte menace. Mais je suis d'avis aussi que l'expérience  compte", a remarqué mardi en conférence de presse le triple champion  paralympique de Pékin (100/200/400 m), qui a atteint les demi-finales du 400 m  et la finale, en dernier relayeur, du 4X400 m, aux JO-2012 début août.

"Des gars comme Jerome Singleton (l'Américain que Pistorius avait devancé  de peu à Pékin) ont couru en 11 sec 1/10e l'an dernier. Lui, c'est un véritable  professionnel", a ajouté Pistorius, surnommé 'Blade Runner' en référence à ses  prothèses en lames de carbone. Pour les organisateurs la finale des T44 (amputés des membres inférieurs)  le 6 septembre sera la course à suivre des Jeux: pour la première fois, les  huit finalistes pourraient passer sous la barre des 11 secondes.

"Il n'y a pas de favori dans cette épreuve. C'est ce qui la rend très  excitante. Le 100 m va être un défi pour moi... Si je suis dans les trois  premiers, je serai heureux", a poursuivi Pistorius, 25 ans.  "Il faut bien noter que je n'ai pas amélioré mon record personnel sur 100 m  depuis cinq ans. Ce n'est vraiment pas mon épreuve", a-t-il ajouté. "Jonnie et  ces gars se concentrent sur le 100 m, moi c'est sur le 400 m".

Pistorius détient toujours le record du monde du 100 m dans la catégorie  T43 - doubles amputés - avec un chrono de 10.91 établi en 2007, même si  l'Américain Blake Leeper l'a égalé cette année.

Victor Patenôtre