Blake devant Bolt
Blake devant Bolt | MLADEN ANTONOV / AFP

Yohan Blake, le rival

Publié le , modifié le

Qui aurait pu sérieusement penser il y a quelques mois que Usain Bolt ne partirait pas favori sur le 100 m olympique à Londres ? Depuis son titre surprise conquis à Daegu en 2011, le Jamaïcain affole les compteurs et mate régulièrement l’athlète le plus célèbre au monde. Ce soir, il a rendez-vous avec la gloire.

Les fauves du 100m prêts à s'élancer

Voir la video

Un champion du monde d’athlétisme est toujours reconnu par ses collègues et les observateurs. Mais un champion olympique du 100 m devient une star planétaire. En réussissant l’exploit de confirmer son sacre coréen de l’an passé (où Bolt avait été exclu pour faux départ) par une invincibilité prolongée sur le tartan, le sprinteur caribéen est devenu la terreur de la ligne droite.

Gabarit classique

Vainqueur des sélections nationales devant son illustre compatriote (9.75 contre 9.86), le jeune Blake (22 ans) s’est emparé du statut de favori des Jeux. Bien malgré lui car cet homme d’un calme olympien (avant de lâcher les chevaux quand il courre) vivait très bien tapis dans l’ombre de "La Foudre".

Dans le beau stade Olympique de Londres, le natif de la Paroisse de Saint-James devra justifier sa suprématie sur l’épreuve reine des JO. "La Bête" (son surnom) vise le triplé 100-200-relais, exactement comme Bolt aux JO 2008 ou aux Mondiaux 2009. Il connait parfaitement son compatriote et ne le craint pas même s’il le respecte. Sur le 100 m, il sait combien son gabarit (1,80 m pour 78 kg) peut l’aider face au monstre adverse, plus grand et donc plus long à atteindre sa pleine vitesse. S’il veut entrer dans l’histoire, Blake doit déboulonner la légende. Réponse ce soir.

Grégory Jouin @GregoryJouin