Cavendish Wiggins
Cavendish et Wiggins, lors de leur titre mondial sur l'américaine le mois dernier. | Eric FEFERBERG / AFP

Wiggins souhaite que Cavendish soit du voyage à Rio

Publié le , modifié le

Sir Bradley Wiggins, vainqueur du Tour de France 2012, a annoncé à la BBC vouloir voir son compatriote Mark Cavendish courir l’omnium à Rio. Les deux hommes, amis dans la vraie vie, ont récemment remporté le titre de champions du monde de l’américaine sur piste, à Londres.

"Je pense que Mark sera à Rio, et je veux qu’il y soit", a révélé à la radio Bradley Wiggins, de retour sur la piste après une brillante carrière sur route. Le coureur, qui a été anobli par la reine, pense en effet que Cavendish, l’un des meilleurs sprinteurs du monde, a le profil idéal pour s’imposer sur l’omnium, qui est la discipline la plus complète sur piste.

Mais le sprinteur anglais n’a pas encore sa sélection d’assurée pour les Jeux de Rio (5-21 août prochain), bien qu’il soit allé se frotter aux meilleurs pistards à l’occasion de la dernière manche de Coupe du monde, et des Mondiaux le mois dernier. 4e et 6e, le "Cav’" s’est montré au niveau et aurait pu accrocher le podium en gérant mieux sa course aux points. "Il n’aura rien à perdre", assure Wiggins, bien décidé à ce que son acolyte, sacré pour la troisième champion du monde de l’américaine avec lui, soit du voyage jusque Rio.

"Le profil idéal"

S’il es​t sélectionné, Mark Cavendish devra concilier ses rêves d’olympisme (il n’a jamais remporté l’or) avec ses objectifs de victoire sur route. Le sprinteur de l’Ile de Man compte en effet se présenter sur le Tour de France avec la ferme intention d’y glaner une 27e victoire d’étape. Avoir pour objectifs dans un même été le Tour et les Jeux n’est pas incompatible : de nombreux coureurs (Pinot, Froome, Bardet, Contador), comptent bien réaliser le doublé.

Bradley Wiggins en est sûr : "Il fera ce qu’il estime être le mieux pour lui. Je pense qu’il sait que participer au Tour sera une bonne chose pour qu’il soit en forme en vue de l’omnium". L’ancien champion du monde de contre-la-montre, qui a été champion olympique sur route et sur piste, est persuadé que Cavendish a "le coureur idéal pour participer à l’omnium". Reste à savoir si la sélection anglaise sera du même avis.