Bradley Wiggins
Bradley Wiggins triomphe aux JO de Londres | DIRK WAEM / BELGA MAG / BELGA/AFP

Wiggins, roi d'Angleterre

Publié le , modifié le

Bradley Wiggins a été sacré mercredi champion olympique du contre-la-montre, quelques semaines seulement après avoir remporté le tour de France. Une performance historique qui fait de lui le sportif britannique le plus récompensé aux JO.

Bradley Wiggins est insatiable. Arrivé triomphant sur les Champs-Elysées il y a dix jours, le Britannique a survolé le contre-la-montre londonien pour s'octroyer une médaille d'or et étoffer encore un peu plus son palmarès impressionnant. Avec cette 7e médaille – la 4e en or - il est désormais le sportif britannique le plus médaillé dans l'histoire des Jeux olympiques.

"C'est incroyable!"

Devant une foule immense et entièrement acquise à sa cause, Wiggins a avalé les 44 kilomètres du parcours en 50'39'54, reléguant son dauphin, le champion du monde allemand Tony Martin, à 42 secondes. Irrésistible, "Wiggo" a pédalé à plus de 52 km/h de moyenne, creusant régulièrement l'écart sur ses poursuivants. "C'est incroyable!, s'est-il exclamé. Gagner l'or olympique dans ma ville! Quand vous gagnez dans un vélodrome, c'est devant 3000 ou 4000 personnes. Ici, il y avait une foule dingue. C'était juste phénoménal!"

Wiggins dans la légende

Sans surprise donc, le premier Anglais vainqueur du Tour de France a assumé son statut de grand favori jusqu'au bout. A 32 ans, Wiggins entre dans la légende du sport britannique. Il égale en effet les quatre titres en cyclisme du pistard Chris Hoy et dépasse les six médailles enlevées par le rameur Steve Redgrave entre 1984 et 2000.

"Me retrouver comparé à des sportifs du niveau de Chris Hoy ou de Steve Redgrave est juste un grand honneur, a confié le héros du jour. Mais ce qui compte c'est l'or et je n'en ai que quatre. Cela me donne envie de continuer jusqu'à Rio pour aller en chercher une cinquième." Vous avez dit insatiable? 

Victor Patenôtre