Wembley, un stade mythique
Wembley, un stade mythique | DR

Wembley, le Temple du football

Publié le , modifié le

Avec le Camp Nou, San Siro ou le Maracana, il fait partie des stades mythiques du football international. Cette enceinte de 90 000 places est un véritable monument qui abrite les ultimes matches du tournoi des tournois de football aux Jeux Olympiques.

L’avantage de ces JO, c’est qu’ils utilisent une petite part de sites anciens aujourd’hui entrés dans l’inconscient collectif des amateurs de sport comme des références absolues : Wimbledon en est un bel exemple, et Wembley l’illustre tout autant. Comme pour le golf avec Saint-Andrews ou encore le rugby avec Twickenham, les Britanniques ont le don de savoir mettre en valeur leur patrimoine sportif.

Des loges tout autour du terrain

Pour ce qui est du Temple du foot, le nom n’est pas usurpé. Dès que vous sortez de la station Wembley Park, le stade trône tout au bout d’une grande allée empruntée par la grande majorité des supporters. Imposant, majestueux, il possède une teinte rouge qui rappelle les plus grands clubs du pays (Liverpool, Manchester United) et le second maillot de la sélection aux Trois Lions. Deux écrans géants sont bien sûr situés de chaque côté et des loges faisant le tour du terrain sont placées entre le deuxième et le troisième étage des tribunes.

Ce stade aurait bien mérité d’accueillir la finale de la Coupe du monde 2018 ou 2022 mais ces Messieurs de la Fifa en ont décidé autrement…