Vincent Luis
Le triathlète Vincent Luis | MAXPPP - PQR - OUEST FRANCE - FRANCK DUBRAY

Vincent Luis gagne son ticket pour Londres

Publié le , modifié le

Il ne restait qu'une place en balance pour remplir les quotas du triathlon aux JO. Et la Fédération a choisi d'envoyer, aux côtés de David Hauss et Laurent Vidal, le jeune Vincent Luis, aux dépens de Tony Moulai. Chez les femmes, Charayron, Harrison et Peon avaient déjà leur billet en poche.

C'était le dernier suspense à la Fédération française de triathlon. Avec trois quotas chez les hommes comme chez les femmes, elle avait déjà cinq triathlètes certains d'aller à Londres. Le dernier billet se jouait entre Vincent Luis et Tony Moulai. Le premier, champion d'Europe et juniors en 2008, avait subi une fracture de fatigue, l'empêchant de disputer les championnats d'Europe en avril. Lors de cette épreuve, le second pouvait gagner sa qualification, en finissant parmi les trois premiers. Mais c'est la 4e place qui a conclu son parcours.

"On a fait le choix de Vincent (Luis), car il a un profil un peu atypique  par rapport à David et Laurent: il est meilleur nageur, donc il peut sortir de  l'eau en tête de la course (avant le cyclisme et la course à pied, ndlr). Et  Vincent présente une assurance que Tony (Moulai) n'a pas. Il ne sort jamais à  plus de dix secondes de la tête de la course", a précisé Franck Bignet, le Directeur technique national (DTN), à l'AFP. Et Vincent Luis a précisé: "J'ai repris un entraînement normal il y a deux semaines. Ca fait retomber un peu la pression, c'est un soulagement. Je vais aux Jeux  pour faire une belle course, un top 8 c'est faisable. Maintenant, je ne me fixe ni objectifs, ni limites." Et le DTN affirme qu'il "est considéré comme guéri par le corps médical", avant de préciser que "l'idée, c'est d'aller chercher une médaille".

Pour cela, le triathlon français compte de belles chances. Laurent Vidal fait partie du gotha mondial, comme David  Hauss. Hauss. "Chez les filles, on avait le quota de trois avec trois athlètes (Emmie  Charayron, Jessica Harrison, Carole Péon) qui se sont démarquées sur l'ensemble  de la période olympique. En plus, elles ont des profils un peu différents, ce  qui permet d'élaborer des stratégies différentes aux Jeux".

La sélection

Messieurs: David Hauss, Laurent Vidal, Vincent Luis
Dames: Emmie Charayron, Jessica Harrison, Carole Peon