Yu-Na Kim
La patineuse coréenne Yu-Na Kim | AFP - JUNG YEON-JE

Vers un duel Yuna Kim/Lipnitskaia

Publié le , modifié le

Annick Dumont et Philippe Candeloro, les deux consultants de France Télévisions pour le patinage artistique, ont échangé leurs impressions sur le concours de patinage artistique qui se tient jusqu’à jeudi soir. La Sud-Coréenne Yuna Kim est leur favorite devant la poupée russe Julia Lipnitskaia. Instructif.

Julia Lipnitskaia a suscité l’enthousiasme du public lors de la compétition par équipes. Peut-elle cueillir son premier titre olympique ?
Annick Dumont : « Julia Lipnitskaia, c’est un petit prodige mais c’est difficile de juger parce que c’est un bébé. Elle fait dans l’inconscience. Ce qu’elle fait est parfait mais ce n’est pas une femme qui patine donc l’émotion est moindre. On est surtout sidéré par la performance technique, par l’exploit, que ce soit dans les pirouettes ou autres. Maintenant, dans deux ans, après la puberté, elle ne fera peut-être plus rien. Elle est différente d’une Yuna Kim, d’une Kostner, d’une Mao Asada, qui ont plus d’expérience. Ce sont des femmes, elles ont un vécu et elles vont faire vibrer ».
Philippe Candeloro : « La petite Lipnitskaia est toute nouvelle donc elle a impressionné tout le monde lors de la compétition par équipes. Et depuis une dizaine de jours, la Russie n’arrête pas de la monter en flèche. A 15 ans et demi, une première apparition aux JO. Elle va patiner dans le groupe des grands, tenter de les chatouiller un peu et d’aller chercher une médaille. En plus, on est en Russie et les Russes ont la sensation d’avoir trouvé la perle rare. Elle a déjà prouvé qu’elle n’avait pas peur de la pression. Après, elle a tellement été encensée qu’elle peut peut-être manquer d’expérience par rapport aux autres patineuses ».

Que pensez-vous de Yuna Kim et Mao Asada ?
PC : « Mao Asada a raté son triple axel lors de son programme en équipes. C’était une erreur technique. Elle part un peu extérieur, ça l’empêche de terminer sa rotation des trois tours et demi. Du coup, elle tombe sur le côté. Il ne faudra pas qu’elle refasse la même chose ce soir ou demain. Yuna Kim, je ne l’ai pas encore vu cette année. Je ne sais pas ce qu’elle donne, je ne connais pas ses programmes Elle se cache. Exprès ou pas exprès, je n’en sais rien. Elle nous avait fait un petit peu le même coup avant Vancouver et elle avait gagné ».
AD : « Yuna Kim est parfaite aux entraînements. Elle aligne les triple-triple. A performances égales, j’espère que c’est une patineuse comme elle qui gagnera. Après, certains oublient Carolina Kostner. Moi, je la cite dans mes favorites ».
PC : « Kostner, elle est capable du pire comme du meilleur. Je la verrai bien sur la troisième marche du podium. En tous cas, ça serait joli pour sa fin de carrière ».

Et les Américaines dans tout ça ?
PC : « Il ne faut pas oublier les Américaines. Il y a Ashley Wagner qui peut parfois tout éliminer sur son chemin, et Gracy Gold qui a fait une très bonne impression lors de la compétition par équipes, qui a fait jaser. Techniquement et physiquement, elle va faire mal, mais peut-être pas encore sur cette Olympiade ».
AD : « Gracy Gold, oui. Mais en patinage, je la trouve plus lente. Et un peu moins bien sur les pirouettes. Je ne la mets pas dans mes favorites. Mon tiercé, c’est Yuna Kim, Lipnitskaia, Kostner. Et Mao Asada 4e. »
PC : « Difficile à dire. Comme je n’ai pas vu patiner Yu na Kim, je ne sais pas ce qu’elle peut me procurer comme émotion. Elle est quand même championne olympique. Je dirais qu’elle disputera la première place à la Russe qui devra faire le boulot mais qui sera très soutenue. Je classe ensuite Mao Asada sur le podium. Kostner, je pense qu’elle sera malheureusement sacrifiée comme nos petits Français ont pu l’être lorsqu’on leur a filé la 4e place ».

Grégory Jouin @GregoryJouin