Usain Bolt à l'arrivée du 100m
Le patron du sprint mondial, Usain Bolt, à l'arrivée aux sélections de Jamaïque | AFP - Ricardo Makyn

Usain Bolt blessé à la cuisse gauche, en danger pour les JO de Rio ?

Publié le , modifié le

La star mondiale Usain Bolt a été frappée en plein vol vendredi dans sa quête d'un troisième triplé olympique consécutif à Rio cet été en étant obligé de déclarer forfait, sur blessure, pour la finale du 100 m des sélections jamaïcaines. Le sprinteur a été touché à la cuisse gauche, lors des quarts de finale des sélections. C'est sa 3e blessure cette saison. Il est désormais engagé dans une course contre-la-montre pour se soigner à un mois du début des Jeux Olympiques de Rio.

Depuis le début de sa carrière, Usain Bolt se bat contre le chrono, mais aussi contre son corps. Avec une scoliose, il doit redoubler d'effort pour éviter les blessures. Mais régulièrement, elles se rappellent à son bon souvenir. Celle dont il est victime aujourd'hui pourrait bien être la plus pénalisante. Lors des sélections de Jamaïque, une heure avant la finale du 100m dont il était le favori, le double champion olympique en titre de la distance a déclaré forfait. En cause: sa cuisse gauche. 

La veille, après les quarts de finale, il n'avait déjà pas traîné, fuyant les journalistes, après sa victoire dans un chrono très modeste de 10 sec 15/100e. Et pour cause, son entraîneur Glen Mills a révélé après coup que son protégé, 29 ans, avait ressenti une vive douleur derrière la cuisse après cette entrée en matière dans les "trials". Pendant toute la soirée de jeudi, Bolt a reçu des soins pour le préparer au mieux: "On voulait qu'il tienne la journée (de vendredi), mais je m'imaginais bien qu'il serait anxieux", a admis Mills. Après la demi-finale remportée dans un chrono encore modeste (10.04), loin des 9.95 de Yohan Blake, le plus rapide à ce stade de la compétition et à des années-lumière de son record du monde (9.58), Bolt a préféré renoncer à la finale. Dans un communiqué, le sextuple champion olympique et octuple champion du monde a expliqué ensuite qu'il avait ressenti "une gêne à la cuisse après la demi-finale".

Une troisième blessure cette saison

"Le médecin en chef des Championnats a examiné ma cuisse et a diagnostiqué une déchirure de type 1 (le niveau le moins grave, ndlr) au niveau des ischio-jambiers, j'ai aussitôt déposé une demande d'exemption médicale pour ne pas avoir à disputer la finale du 100 m et la fin du Championnat", a-t-il expliqué. "Je vais débuter des soins le plus rapidement possible et espère être en forme pour le meeting de Londres le 22 juillet où j'espère décrocher ma qualification pour les JO de Rio", a-t-il ajouté. Toutefois le secrétaire général de la Fédération jamaïcaine d'athlétisme (JAAA) Garth Gayle a indiqué à l'AFP que Bolt devait absolument participer aux séries du 200 m samedi pour garder un espoir de s'aligner sur cette distance lors des JO-2016. Selon ce dirigeant, un athlète qui ne figure pas dans le top 3 mondial ne peut bénéficier d'une exemption médicale, or Bolt n'a pas couru de 200m en 2016.

Les délais sont courts, surtout en passant par la case Londres. Car, après la phase de soins (environ deux semaines et au minimum une dizaine de jours), il faut compter une dizaine de jours supplémentaires pour retrouver une haute intensité sur la piste. Ce qui fait juste pour la réunion de Londres, du moins pour l'aborder sans risques et en pleine possession de ses moyens. Mais, s'agissant de Bolt, la Fédération jamaïcaine pourrait faire une exception. Jusqu'à lui permettre de défendre ses titres à Rio, même si le test londonien n'apportait pas toutes les garanties. Il faut aussi laisser le temps à son médecin de confiance, Hans-Wilhelm Müller-Wohlfahrt, basé à Munich (Allemagne) et actuellement pris par l'équipe d'Allemagne en plein Euro de football, de remettre la légende sur jambes.

Son programme JO perturbé

L'an dernier, après les Mondiaux de Pékin où il avait encore réalisé un triplé (100, 200 et 4x100m) après une saison très quelconque pour lui, Usain Bolt avait décidé de couper rapidement, pour bien se préparer pour la plus grande échéance qui lui reste: les JO de Rio, où il rêve d'un troisième triplé (même si la victoire à Pékin en relais est remise en cause par le contrôle positif d'un de ses coéquipiers, Ndlr). Malheureusement, lors du jour de l'An, il se blesse à la cheville gauche. Alors qu'il était bien préparé pour débuter sa saison, tout est remis en cause. Puis, en mai, c'est l'ischio-jambier qui a été touché lors de sa rentrée dans les Iles Caïmans. 

Avec un temps de 9 sec 88, il possède la deuxième meilleure marque mondiale de l'année sur 100m. Yohan Blake, vainqueur de la finale en son absence, a réalisé 9 sec 95. Mais ce chrono là n'a désormais plus d'importance pour Usain Bolt. Il livre désormais un contre-la-montre pour retrouver son intégrité physique, et postuler à un nouveau triplé olympique à Rio.