tessa worley pas contente
La championne du monde de slalom géant, Tessa Worley | AFP - JOE KLAMAR

"Une grosse déception" pour Worley

Publié le , modifié le

La slalomeuse française Tessa Worley sera opérée le 2 janvier à Lyon d'une rupture complète du ligament croisé antérieur du genou droit et d'une petite lésion du ménisque externe subies dans une chute mardi à Courchevel en Coupe du monde, a annoncé mercredi la skieuse. Une chute qui a obligé la championne a renoncer aux JO de Sotchi en février prochain.

L'intervention sera effectuée à l'Hôpital privé Jean-Mermoz à Lyon par le docteur Bertrand Sonnery-Cottet qu'elle a consulté mercredi matin au Centre orthopédique Santy. Le chirurgien a opéré la slalomeuse slovaque Veronika Velez-Zuzulova la semaine dernière pour une blessure similaire.

Worley ne rechaussera pas les skis avant six mois et ne reprendra pas la compétition avant huit mois, temps nécessaire pour un rétablissement médical complet. "Nous avons pris la décision que je sois opérée le 2 janvier. Cela me laisse un peu de temps pour faire un peu de kinésithérapie, de me remettre un peu de tout cela et d'attaquer une rééducation. C'est le protocole ordinaire suivi par tous les skieurs blessés", a-t-elle expliqué en conférence de presse.

Worley: "Se fixer de nouveaux objectifs"

"Aujourd'hui, je commence un peu à digérer et à accepter la blessure. Cela prendra un certain temps. En un rien de temps, tous nos projets s'effondrent et il faut en faire de nouveaux. Il faut se fixer de nouveaux objectifs, notamment par rapport à la rééducation. C'est dur, mais ça va. Il y aura des hauts et des bas. Nous verrons", a-t-elle poursuivi, faisant part de "sa grosse déception".

Vidéo: Tessa Worley en conférence de presse

Gilles Gaillard