Une enquête lancée sur le marché noir de billets

Publié le , modifié le

La police britannique a lancé une enquête sur la vente au marché noir de billets d'entrée aux jeux Olympiques de Londres par trois agents officiels, a annoncé dimanche le Sunday Times.

Selon le Sunday Times, Scotland Yard a ouvert son enquête après que le journal a révélé, preuves à l'appui, que des responsables des jeux Olympiques et des agents "avaient été filmés secrètement en train de vendre des milliers de billets bien placés jusqu'à dix fois leur valeur." Des enquêteurs de l'"Operation Podium" mise en place pour s'attaquer à la fraude des billets d'entrée aux Jeux, ont déclenché leur enquête la semaine  dernière après avoir étudié plus de 20 heures d'enregistrements vidéo fournis  par le journal, précise le Sunday Times.

Les enquêteurs ont l'intention de questionner des agents représentant les comités olympiques de Chine, de Serbie et de Lituanie et pourraient procéder à plusieurs arrestations pendant les Jeux, indique encore le Sunday Times. Il ajoute que le Comité International Olympique (CIO) examinait les mêmes témoignages et qu'il a suspendu le processus de mise en vente des billets pour les jeux Olympiques d'hiver de Sotchi en 2014 en Russie.  Selon le journal, l'enquête en cours soupçonne des actes de corruption parmi les officiels et d'agents d'au moins 54 pays. 

Les affirmations du Sunday Times, selon lesquelles une enquête a été  déclenchée par Scotland Yard n'ont pas été confirmées. Un porte-parole a indiqué que les efforts de la police pour empêcher la revente de billets  avaient permis l'arrestation de 16 personnes ces deux derniers jours dans le  cadre de l'opération "Operation Podium". Cinq personnes suspectées de reventes de tickets avant la cérémonie d'ouverture de vendredi, dont un Allemand et une Slovaque, ont été inculpées de revente frauduleuse de billets. Onze autres ont été appréhendées samedi.

AFP