La vasque olympique de Sotchi
La vasque olympique de Sotchi | JONATHAN NACKSTRAND / AFP

Une cérémonie d’ouverture pro-russe

Publié le , modifié le

Trente-quatre ans après les JO d'été à Moscou, la Russie ouvre ce vendredi soir les premiers jeux Olympiques d'hiver de son histoire à Sotchi. Des dizaines de dirigeants de pays étrangers ont fait le déplacement pocette cérémonie qui s'annoncur e grandiose

Au lendemain des toutes premières épreuves sportives, la cérémonie d'ouverture démarrera a à 20h14 heure locale (17h14 à Paris), symbolisant l'année en cours, dans le stade Fisht flambant neuf construit au bord de la mer Noire pour ces Jeux, qui figurent déjà parmi les plus controversés de l'Histoire.

Des hôtes de marque

Parmi les hôtes les plus en vue figurent le secrétaire général des Nations unies Ban Ki-moon, le président chinois Xi Jinping, le Premier ministre turc Recep Tayyip Erdogan et le chef de l'Etat ukrainien Viktor Ianoukovitch Impatiente de donner le coup d'envoi de "ses" Jeux, la Russie va tenter de séduire le monde au cours de cette cérémonie dont les détails ont été gardés secrets mais qui devrait mettre en perspective la culture et l'influence du pays.

"La cérémonie va être l'une des plus impressionnantes et des plus visuelles jamais organisées", a déclaré le président du comité d'organisation des Jeux, Dmitri Tchernychenko, à des journalistes.

Un théâtre ouvert de 40 000 places

Le stade Fisht sera transformé pour l'occasion en "un théâtre d'une capacité de 40.000 places, qui permet de déployer toute l'imagination créative", a-t-il dit. Certains des plus éminents cosmonautes russes -- parmi lesquels Sergueï Krikalev, qui détient le record de durée de séjours cumulés (803 jours) dans l'espace --, porteront le drapeau russe au sommet du stade lors de cette cérémonie retransmise dans le monde entier.

Mais le nom de la personnalité qui va allumer la vasque olympique est gardé secret et le président Poutine a affirmé qu'il n'était pas intervenu dans ce choix revenant au comité d'organisation. L'équipe olympique russe sera conduite par le porte-drapeau Alexandre Zoubkov, pilote de bobsleigh et l'un des sportifs les plus respectés du pays, qui a représenté la Russie à tous les JO depuis Salt Lake City en 2002. Histoire de rappeler la grandeur du pays et les rêves d’une moisson de médailles pour les représentants du pays hôte.