Malouines Publicité 052012
Le spot publicitaire en question. | AP / SIPA

Un spot tourné aux Malouines fait polémique

Publié le , modifié le

Début de polémique outre-Atlantique. Trente ans après la guerre des Malouines, entre Argentins et Britanniques, l'Argentine a lancé un nouveau pavé dans la mare en diffusant un spot publicitaire pour les Jeux Olympiques tourné sur ces îles.

Un spot publicitaire du gouvernement argentin pour les Jeux Olympiques de Londres, montrant un athlète argentin s'entraînant aux Malouines, îles qualifiées de "sol argentin" 30 ans après le conflit avec le Royaume-Uni, a provoqué jeudi une vive réaction des autorités de l'archipel. "Pour prendre part à la compétition sur le sol britannique, nous nous entraînons sur le sol argentin", dit le slogan du spot publicitaire réalisé aux Malouines pour la présidence argentine. Problème : ces îles, situées au large des côtes de l'extrême sud de l'Argentine, sont contrôlées par le Royaume-Uni depuis 1833, lorsqu'une canonnière britannique en a chassé les autorités argentines.

Le spot montre le capitaine de l'équipe argentine de hockey masculin, Fernando Zylberberg, présenté comme un "athlète olympique argentin", courant dans les rues de la capitale des îles (Port Stanley ou Puerto Argentino), faisant de l'exercice sur une plage jusqu'à épuisement, puis y embrassant le sable. "J'y suis resté une semaine : nous sommes arrivés samedi et nous avons couru le marathon", a dit le joueur à la radio argentine FM Metro. "J'ai été par monts et par vaux : sur la route, sur la plage, dans la ville, à partir de cinq heures du matin."

Tollé aux Malouines !

Intitulé "Jeux Olympiques 2012 : Hommage aux soldats morts (au combat) et aux anciens combattants", passé sur plusieurs chaînes de télévision argentines, le spot a provoqué la colère des autorités de l'archipel (auquel la Grande-Bretagne donne le nom de 'Falklands'). "Nous avons été très déçus de voir ce matin le spot dans lequel la  présidence argentine essaye de politiser les Jeux Olympiques au service de ses ambitions territoriales", a dit un membre du parlement de ces îles, Ian Hansen.

"C'est particulièrement triste de voir M. Zylberberg enjamber les marches du Mémorial de guerre, spécialement en plein anniversaire", a-t-il estimé. "Comme on pouvait s'y attendre, on ne voit à aucun moment les habitants des îles, ce qui montre que pour l'Argentine ils n'existent pas", a-t-il dit, précisant que la vidéo avait été tournée à l'insu des autorités britanniques. L'archipel est revenu au centre de tensions entre les deux pays à l'occasion du 30e anniversaire du conflit qui a les opposés (2 avril -14 juin 1982) avec pour enjeu la souveraineté sur cet archipel de l'Atlantique sud.

AFP