Un moine boudhiste en selle à Londres

Publié le , modifié le

Kenki Sato, jeune moine boudhiste japonais du temple de Myoshoji, sera d'abord un sportif quand il chevauchera sa monture lors du concours complet d'équitation, aux Jeux Olympiques de Londres. Kenki Sato est actuellement libéré de ses obligations religieuses, dans les montagnes proches de Nagano, afin de pouvoir s'entraîner pour Londres. Parmi ses partenaires, Hiroshi Hoketsu, 71 ans, qui participera lui à l'épreuve du dressage.

.