Jo-Wilfried Tsonga
Jo-Wilfried Tsonga | MARTIN BERNETTI / AFP

Tsonga s'arrête là

Publié le , modifié le

Eliminé par Novak Djokovic en quart de finale du tournoi olympique (6-1, 7-5), Jo-Wilfried possède encore une chance de décrocher une médaille en double associé à Michaël LLodra avec qui il s'est qualifié dans le dernier carré, tout comme la paire tricolore Benneteau-Gasquet. En simple, outre Djokovic, Federer, Murray et Del Potro se disputeront le podium.

Novak Djokovic a cueilli Jo-Wilfried Tsonga à froid dans le premier set (6-1), avant de concéder un break dès l'entame du deuxième, mais l'ancien numéro un mondial s'est rapidement repris pour s'emparer à deux reprises du service du Français et s'imposer sans coup férir 7-5. Djokovic retrouvera en demi-finale le Britannique Andy Murray, tombeur 6-4 6-1 de l'Espagnol Nicolas Almagro. L'autre demi-finale mettra aux prises le roi de Wimbledon Roger Federer, tombeur du géant américain John Isner 6-4 7-6 (5), à l'Argentin Juan Martin Del Potro, bourreau au tour précédent du Français Gilles Simon et vainqueur ce jeudi du Japonais Kei Nishikori 6-4 7-6 (4).

A peine remis de sa déception, Jo-Wilfried Tsonga remettait le couvert en double en compagnie du fidèle Michaël Llodra. Vainqueurs des Brésiliens Melo-Soares (6-4,  6-2), les Bleus rejoignaient en demi-finale leurs compatriotes Julien Benneteau et Richard Gasquet, tombeurs, eux, des Serbes Janko Tipsarevic et Nenad Zimonjic (6-4 7-6). Ce sera plus compliqué pour Julien et Richard qui affronteront pour une place en finale les jumeaux américains Mike et Bob Bryan, tête de série numéro un. Avec Tsonga et Llodra, qui seront opposés aux Espagnols Lopez et Ferrer, la France est d'ores et déjà assurée d'obtenir au moins une médaille en double.

Des carrés magiques

Compte tenu de l'absence du tenant du titre Rafael Nadal, on ne pouvait  guère faire mieux que ces affiches entre trois vainqueurs de Grand Chelem, le  Suisse, l'Argentin et le Serbe, et le meilleur joueur du circuit n'en ayant pas  encore à son palmarès, le Britannique. Le dernier carré a fière allure chez les dames également avec l'Américaine  Serena Williams contre la Biélorusse Victoria Azarenka et un duel russe entre  Maria Sharapova et Maria Kirilenko, soit les gagnantes des trois derniers  tournois majeurs et une quart de finaliste du dernier Wimbledon. Federer s'est qualifié aux dépens du géant américain John Isner, qui  faisait figure d'épouvantail à cause de son service, en deux sets 6-4, 7-6  (7/5).  "Je crois que je suis à mon meilleur niveau. Je ne sais pas si on peut  jouer beaucoup mieux que ça", a dit le Suisse, en quête de sa première médaille  d'or en simple. Andy Murray s'est débarrassé facilement de l'Espagnol Nicolas Almagro 6-4,  6-1 sous les yeux du couple princier William et Kate.
Potro a lui battu le Japonais Kei Nishikori 6-4, 7-6 (7/4).  Alors que Del Potro créerait une énorme sensation en sortant le septuple  vainqueur de Wimbledon, le duel entre Murray et Djokovic s'annonce beaucoup  plus serré. "Andy est le héros local et il joue mieux que jamais sur gazon. Il  va falloir que je sois à mon tout meilleur niveau", a dit le Serbe.

Le dernier carré a fière allure chez les dames également avec l'Américaine  Serena Williams contre la Biélorusse Victoria Azarenka et un duel russe entre  Maria Sharapova et Maria Kirilenko, soit les gagnantes des trois derniers  tournois majeurs et une quart de finaliste du dernier Wimbledon.

Reuters