Bjorgern, Johaug et Steira, triplé norvégien
There Johaug à gauche, Mariyt Bjoergen au centre et Kristin Stoermer Steira | ODD ANDERSEN - AFP

Triplé norvégien sur le 30km

Publié le , modifié le

Marit Bjoergen, Therese JOhaug et Kristin Stoermer Steira ont offert à la Norvège un fableux triplé sur l'épreuve du 30km. Les Français Aurore Jean et Coraline Hugue prennent de très belles 6e et 7e place.

Historiques norvégiennes ! Epreuve difficile s'il en est, le 30km classique s'est résumé en une sympathique ballade norvégienne sur le site de Laura. Très vite Bjoergen, Johaug et Steira se sont détâchés pour assurer un très beau triplé norvégien. Déjà titrée sur le skiathlon, Marit Bjoergen remporte sa deuxième médaille d'or individuelle en plus de son titre sur le sprint par équipes. Deuxième du jour, Therese Johaug remporte sa deuxième médaille de ces Jeux Olympiques (une en argent, une en bronze) alors que c'est la première breloque pour Kristin Stoermer Steira. Si le trio s'est bien relayé pendant plus d'une heure, Bjoergen n'a laissé aucune chance à ses deux compatriotes et s'est échappée irrémédiablement dans le final. Elle rejoint ainsi les rangs des athlètes femmes les plus titrées aux Jeux  d'hiver avec six médailles d'or en tout dans sa carrière, comme la patineuse de  vitesse Lidia Skoblikova, et la fondeuse Lyobov Yegorova. Le dernier triplé en ski de fond était déjà l'oeuvre de Norvégiens, avec  Vegard Ulvang, Björn Daehlie et Terje Lagli sur le 30 km classique des jeux  d'Albertville 1992. Chez les femmes, ça ne s'était plus vu depuis 1988 à Calgary avec les  Soviétiques Tamara Tichonova, Ansifa Reztsova et Raisa Smetanina sur le 20 km  classique. Il s'agit du septième triplé des JO-2014, quatre pour les Pays-Bas en patinage de vitesse, un pour les Etats-Unis en ski slopestyle et un pour la  France en skicross.

Au second échelon dans la course, les Françaises Aurore Jean et Caroline Hugue ont réalisé une belle course et ont lutté jusqu'au bout pour la 4e place. Un peu justes dans le sprint final, elles doivent se contenter respectivement de la 6e et de la 7e place. La France réalise d'ailleurs un joli tir groupé avec la 17e place d'Anouk Faivre-Picon.

Christophe Gaudot @ChrisGaudot