Triplé Français skicross
Le triplé des Français Chapuis, Bovolenta et Midol en skicross | ALEXANDER KLEIN / AFP

Triplé historique sur le skicross !

Publié le , modifié le

Le bleu-blanc-rouge n'a jamais été aussi bien représenté que sur le skicross. A l'issue de manches spectaculaires, trois Français ont atteint la finale. Dans la course décisive, la course d'équipe a parfaitement fonctionné pour isoler le Canadien Brady Leman. L'or est revenu à Jean-Frédéric Chapuis devant Arnaud Bovolenta et Jonathan Midol. Grâce à ces trois places sur le podium, l'équipe de France bat d'ores et déjà son record de médailles aux JO d'hiver avec 14 breloques. Hi-sto-rique !!!

La France termine les Jeux olympiques de Sotchi au triple galop ! Trois médailles d'un coup pour un triplé historique dans le sport de glisse français (La France a déjà réussi des triplés aux JO d'été, notamment le croquet 1 balle et 2 balles en 1900 ou l'épée en 1920, ndlr), c'est l'énorme coup de boost offert par les bleus du skicross. Au fil des tours, Jean-Frédéric Chapuis, Arnaud Bovolenta, Jonathan Midol ont mis la France sur les rails du podium. Eliminé en quart, Jonas Devouassoux s'est sacrifié pour le bien de l'équipe. Ils ne l'ont pas déçu. De façon autoritaire, Chapuis, Midol et Bovolenta ont trusté les places qualificatives avant de se lâcher en finale. Les principaux rivaux des Français ont eux connu des déboires en chutant lors des huitièmes et quarts de finale.

Chapuis gagne toutes les courses

 Jean-Frédéric Chapuis, Arnaud Bovolenta et Jonathan Midol
Jean-Frédéric Chapuis, Arnaud Bovolenta et Jonathan Midol

Dans la course aux médailles, le Canadien  Brady Leman n'a pas trop insisté face à ce trident français. A la lutte pour le bronze avec Midol, il a finalement chuté laissant les Bleus se battre ensemble pour le titre. Grandissime favori, Chapuis s'est imposé en patron dans chaque course et remporte logiquement l'or devant Bovolenta. Midol est tombé sur la ligne mais avec le bronze autour du cou. Ce podium entièrement bleu permet à la délégation français de compter 14 médailles, soit le meilleur total aux JO d'hiver, dont le programme a été régulièrement enrichi de nouvelles disciplines et épreuves lors des dernières éditions.

"Comme dans un rêve"

"On est un peu ému de partager ce podium à trois. Même dans un rêve, je crois que ça ne finit pas mieux. J'ai du mal à réaliser, je suis très heureux  car je m'étais fixé cet objectif depuis le début de saison, a expliqué Chapuis au micro de France Télévisions à l'issue de la finale. "En finale, je vois une fusée qui me passe devant, c'est Arnaud  (Bovolenta). Je me dis: +Super, c'est quand même un Français.+ Je me mets  derrière pour prendre l'aspiration. Il fait une petite faute, je le dépasse proprement parce qu'on est quand même des Français, a raconté Chapuis. Au dernier saut, je suis devant, je savoure. Je me retourne (à l'arrivée)  et je vois les autres Français, je me dis: +C'est quoi ça? C'est comme dans un  rêve!+", s'est réjoui le médaillé d'or. C'est mieux qu'un rêve. C'est réel.

VIDEO : Le triplé historique des Français

VIDEO : La réaction du trio français

Xavier Richard @littletwitman