Tokyo 2020 : les Jeux olympiques reportés du 23 juillet au 8 août 2021

Publié le , modifié le

Auteur·e : Clément Pons
Les Jeux olympiques de Tokyo sont reportés à 2021.

Retrouvez l’offre
france tv sport sur

Le comité d'organisation des Jeux olympiques de Tokyo et le comité international olympique (CIO) se sont mis d'accord ce lundi sur les dates du report du plus grand événement sportif mondial : l'édition 2021 (et non plus 2020) aura lieu quasiment un an jour pour jour après celle initialement prévue, du 23 juillet au 8 août. Les Jeux paralympiques débuteront, eux, le 24 août.

Alors que la gouverneure de Tokyo convoquait une conférence de presse pour annoncer de nouvelles mesures face à l'épidémie de Covid-19 qui sévit dans l'archipel, le comité d'organisation des Jeux de Tokyo a décidé de faire de même pour communiquer sur les dates de report des Jeux olympiques de Tokyo. Celles-ci sont désormais connues : la XXXIIe olympiade de l'histoire se déroulera du 23 juillet au 8 août 2021. Les Jeux paralympiques quant à eux débuteront le 24 août et s'achèveront le 5 septembre.

Ces dernières heures, l'annonce officielle s'est accélérée alors qu'elle ne devait tomber que "dans la semaine" selon les dires du président du comité d'organisation Yoshiro Mori. Mais dès samedi, le New York Times se faisait l'écho du 23 juillet comme date de début de ces Jeux décalés - les premiers de l'histoire hors temps de guerre. Une information confirmée ce lundi par différents médias et qui a conduit le bureau exécutif des JO à rompre le silence.

Maintenant, place à l'organisation

Reste que cette conférence de presse en urgence tombe mal puisque, dans le même temps, la gouverneure de Tokyo Yuriko Koike réunissait elle aussi les journalistes pour évoquer les nouvelles mesures allant être mises en place sur l'archipel pour lutter contre l'épidémie de Covid-19. 

Si le sens du timing interpelle, le Japon va au moins pouvoir passer à l'étape supérieure. Désormais, les "task force" mises en place par le comité d'organisation mais aussi celle du CIO vont pouvoir coopérer pour organiser au mieux l'événement. Et entre les tournois de qualification olympique, la ré-affectation des bénévoles, la gestion de la billetterie mais aussi celle de l'agenda sportif 2021 (qui devrait voir plusieurs compétitions estivales décalées), il y a de quoi faire...