Tokyo 2020 : Les Jeux olympiques de Tokyo pourraient avoir lieu même sans vaccin selon le CIO

Publié le , modifié le

Auteur·e : AFP
Les Jeux Olympiques de Tokyo impactés par le coronavirus
Les Jeux olympiques de Tokyo | AFP - CHARLY TRIBALLEAU

Retrouvez l’offre
france tv sport sur

Les Jeux olympiques de Tokyo, initialement prévus en 2020 mais reportés à l'été prochain, pourraient avoir lieu même sans vaccin contre le coronavirus. C'est ce qu'a déclaré jeudi le président du Comité international olympique (CIO) Thomas Bach, appelant à faire de l'événement un succès malgré son report d'un an dû à la pandémie.

Les Jeux olympiques de Tokyo sont revenus sur le devant de la scène médiatique après un communiqué de Thomas Bach. "Le sport revient lentement mais sûrement" dans le monde, s'est félicité le patron du CIO, et "un certain nombre de grands événements sportifs ont été organisés avec succès récemment, notamment des matches dans différentes ligues japonaises". "Des événements très complexes comme le Tour de France" qui s'est achevé dimanche "nous ont montré et ont montré au monde que l'on peut organiser des événements sportifs sûrs même sans vaccin", a ajouté le dirigeant.

L'arrivée d'un vaccin et de tests rapides du coronavirus faciliteraient cependant grandement la tenue des Jeux, a convenu M. Bach, qui communiquait par vidéoconférence avec les responsables japonais de l'organisation réunis à Tokyo. Initialement prévus en 2020 mais reportés à l'été prochain, les Jeux doivent maintenant s'ouvrir le 23 juillet 2021, et les organisateurs ont plusieurs fois répété que les JO auraient lieu sous une forme ou une autre, et seraient sûrs pour les spectateurs comme les athlètes.

Encore de "grands défis" à relever

Les groupes pharmaceutiques tentent de hâter la production d'un vaccin permettant d'enrayer le virus, qui a déjà contaminé près de 32 millions de personnes et fait plus de 970.000 morts selon des chiffres officiels. Plusieurs d'entre eux sont parvenus à la dernière phase de leurs essais cliniques.

Rappelant que de "grands défis" se dressaient encore sur la route des Jeux, Thomas Bach a noté qu'il était impossible de se préparer à tous les scénarios possibles, et que les organisateurs ne feraient pas d'annonces prématurées quant à la forme finale que prendra l'événement. "Nous sommes ensemble sur le même bateau, la seule chose que nous avons à faire est de ramer dans la même direction", a lancé le président du CIO, appelant à travailler avec "assiduité" et à "prendre les bonnes décisions" le moment venu.

"Je suis certain que nous allons parvenir" à organiser des JO qui seront "historiques", a-t-il ajouté . "Nous en ferons un succès, ensemble."

AFP